FC Nantes: Les Canaris sortis par Auxerre... «Inadmissible, faute professionnelle...», les joueurs s'autoflagellent

FOOTBALL Mardi soir, à la Beaujoire, en 16es de finale de la Coupe de France, les Auxerrois (L2) sont venus s'imposer (3-4) dans un match complètement fou...

David Phelippeau

— 

Grosse désillusion nantaise ce mardi soir.
Grosse désillusion nantaise ce mardi soir. — LOIC VENANCE / AFP
  • Le FC Nantes a été sorti, ce mardi soir, en 16es de finale de la Coupe de France à la Beaujoire par Auxerre, formation de L2.
  • Les Nantais étaient menés 3-0 après une demi-heure de jeu...

La série négative s’étire encore pour les Canaris. Mardi soir, les hommes de Claudio Ranieri, qui restaient sur un point sur neuf possibles en championnat, ont trouvé le moyen de se faire sortir à la Beaujoire par Auxerre, une formation 12e de L2 amputée pourtant de 8 titulaires.

Après 35 minutes de jeu, les Canaris étaient menés 0-3. Ils sont revenus à 3-3 (doublé de Thomasson et un but de Dubois) à la 65e, mais ont fini par craquer à 10 après l’expulsion de Lucas Lima (71e). Ils ont encaissé un 4e but à un quart d’heure de la fin. Nantes a tiré pas loin de 30 fois au but et a touché à trois reprises les poteaux au terme d’un match totalement débridé…

« Faute professionnelle », pour Rongier

« Je n’ai pas de mots pour décrire ce match, analyse, groggy, le double buteur Adrien Thomasson. Ils attaquent 4 fois, on fait 4 erreurs défensives. On tire à 26 reprises au but… C’est inexplicable. Je n’avais jamais disputé de match comme celui-là. » La première demi-heure reste en travers de la gorge des Nantais. « C’est inadmissible de prendre 3-0 après 30 minutes ! », peste toujours Thomasson.

« C’est une faute professionnelle, renchérit Valentin Rongier. On savait qu’ils allaient procéder en contres comme ça. On était prévenus, mais on s’est fait avoir sur des erreurs de notre part. On est tous coupables ce soir ! » Dubois : « Aujourd’hui, on n’est pas bons, pas concentrés. On mérite de perdre. Des erreurs bêtes, on en fait trop en ce moment… »

Le début de match cauchemardesque a évidemment rappelé celui du 16e de finale de la Coupe de la Ligue, à Tours, en octobre dernier. Après 20 minutes, les Canaris étaient menés 3-0 chez une Ligue 2 (défaite 3-1). « Quand on a pris ces trois buts, je me suis dit : "Ce n’est pas possible, ça recommence !" », avoue Rongier.

>> A lire aussi : FC Nantes-Bordeaux: Pourquoi les Canaris sont clairement dans le dur

Cette fois-ci, Nantes n’a rien lâché et est revenu avec l’appui d’une tribune Loire encore impeccable. « A 10 contre 11, on a l’impression qu’on peut gagner 5 ou 6 à 3… et on prend 4-3 au final, regrette Thomasson. C’est difficile de perdre à domicile, contre une L2, qui en plus avait fait tourner. Il faut retrouver les bases du début de saison. » Rongier parle, lui, d’une obligation « de se regarder dans la glace et de se remettre en question ». Nantes traverse une petite crise de confiance, c’est maintenant une certitude. « Il fallait s’y attendre, mais on va la surmonter », conclut le capitaine Léo Dubois. Début de réponse, samedi, à Guingamp en championnat.

>> A lire aussi : VIDEO. FC Nantes-Auxerre: Le jour où Landreau a stoppé deux penaltys dans le même match