FC Nantes: Philippe Gondet, gloire du club dans les années 1960, est mort

LEGENDE L'attaquant français avait marqué plus de 150 buts avec les Canaris...

F.B.

— 

Philippe Gondet, lors de la Coupe du monde 1966 avec l'équipe de France.
Philippe Gondet, lors de la Coupe du monde 1966 avec l'équipe de France. — AFP

« Gondet, ton but ! » réclamaient régulièrement les supporters du FC Nantes dans les travées du stade Marcel-Saupin. Et ils étaient rarement déçus. Entre 1961 et 1971, le petit avant-centre, meilleur buteur de l'histoire du FCN, marqua la bagatelle de 146 buts pour les Canaris. L’homme, âgé de 75 ans, s’est éteint ce week-end, a-t-on appris dimanche. 

Natif de Blois, Philippe Gondet avait également évolué sous les couleurs de Paris-Joinville, du Red Star et de Caen, mais c’est avec le FC Nantes qu’il devint l’un des meilleurs attaquants français de sa génération.

36 buts en championnat, record inégalé

Sous les ordres de l’entraîneur José Arribas, il connut une montée en division 1 et, surtout, deux titres de champion de France en 1965 et 1966. Cette année-là, il marqua 36 buts en championnat. Un record jamais égalé par un Français (seuls Josip Skoblar, Carlos Bianchi et Zlatan Ibrahimovic, tous trois étrangers, ont fait mieux depuis).

Malgré une carrière inaboutie en raison de blessures, Philippe Gondet connut aussi les honneurs de l’Equipe de France (14 sélections, 7 buts). Il disputa, notamment, la Coupe du monde 1966 en Angleterre, avec trois autres Nantais (Robert Budzynski, Jacky Simon et Gaby de Michèle). Il arrêta le football en 1973, à 31 ans. Il vivait toujours dans la région nantaise.