Nice: Comment le Gym incite ses supporters à venir au stade (sans miser sur les exploits de Balotelli)

FOOTBALL Une « game zone » et des animations de Noël sont prévues pour dimanche avant Nice-Bordeaux…

Mathilde Frénois

— 

Sur le parvis de l'Allianz Riviera, les activités débutent trois heures avant le coup d’envoi des matchs de l'OGC Nice.
Sur le parvis de l'Allianz Riviera, les activités débutent trois heures avant le coup d’envoi des matchs de l'OGC Nice. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes
  • Trois heures avant le coup d’envoi, baby-foot, airhockey, sumos géants et taureau mécanique envahissent le stade.
  • Un espace bien-être verra bientôt le jour.

Les Aiglons ont retrouvé le parfum de la victoire et le goût du jeu. Mais la huitième place au classement de Ligue 1 et les frappes de Balotelli ne suffisent pas à attirer les supporters jusqu’à l’ Allianz Riviera. Lors du dernier match face à Metz, seuls 16.400 supporters se sont déplacés, pour un stade ayant une capacité de 35.000 places.

L’OGC Nice a donc décidé de ne pas restreindre le spectacle aux 90 minutes réglementaires de la rencontre. Face à ces timides affluences, le club a mis en place une « game zone » : trois heures avant le coup d’envoi, baby-foot, airhockey, sumos géants et taureau mécanique envahissent le stade.

>> A lire aussi : Nourriture, vêtements, jouets... Comment le Gym joue le jeu de la solidarité

Les enfants encore invités

« Ce nouvel espace est conçu pour les 15-25 ans et complète l’offre d’animations du parvis déjà existante, détaille Virginie Rossetti, directrice de la communication du Gym. Nous pensons déjà à demain, avec la mise en place d’un espace bien-être plutôt destiné aux femmes. »

En attendant cette zone consacrée aux Niçoises, c’est l’esprit de Noël qui embaumera les supporters dimanche. Pour le dernier match à domicile de l’année civile face à Bordeaux, le Père Noël enfilera le maillot rouge et noir. Il partagera des séances photos et distribuera des bonbons et des cadeaux. Et pour premier présent, les enfants de moins de douze ans sont une nouvelle fois invités (hors loges et salons). « C’est important qu’il y ait un mouvement populaire pour un tel match, estime le milieu niçois Adrien Tameze. Un stade plein ça sera encore mieux pour nous. » Coup d’envoi dimanche à 17 h.

>> A lire aussi : Ces supporters niçois n'ont d'yeux que pour Mario Balotelli