Lyon: Memphis Depay rappelle qu’il n’a pas été recruté par l’OL «pour jouer simple et défendre»

FOOTBALL L’international néerlandais a tenu à défendre son style de jeu assez clivant dans « L’Equipe », ce dimanche avant le derby…

Jérémy Laugier

— 

Memphis Depay a inscrit le troisième but lyonnais jeudi face à Everton, sur un service de Jordan Ferri.
Memphis Depay a inscrit le troisième but lyonnais jeudi face à Everton, sur un service de Jordan Ferri. — CHINE NOUVELLE/SIPA
  • Malgré 12 buts et 12 passes décisives depuis son arrivée à Lyon en janvier, Memphis Depay divise toujours supporters et observateurs.
  • L’attaquant néerlandais s’est livré ce dimanche dans « L’Equipe » avant le derby pour défendre son style de jeu.

Comme tous les Lyonnais, Memphis Depay était vraiment passé à côté du dernier derby dans le Chaudron (2-0) en février. Promettant de jouer ce match si spécial « avec tout (son) cœur » ce dimanche (21 heures), l’ancien attaquant de Manchester United a livré l’une de ses rares interviews à L’Equipe.

L’occasion pour lui de défendre un bilan surtout convaincant au niveau statistique, avec 12 buts et 12 passes décisives toutes compétitions confondues depuis son arrivée dans le Rhône en janvier 2017. Car pour le reste, son jeu à hauts risques et sa faible implication défensive divisent observateurs et supporters.

>> A lire aussi : Angers-OL: Un oubli défensif, un but fêté «à la Beauvue»… Memphis Depay est toujours clivant

« Si je me regarde dans le miroir, je vois un joueur créatif »

« Mais c’est mon jeu ! Je prends des risques et parfois je perds le ballon. Cela arrive, c’est le foot. Si vous voulez un ailier gauche qui joue simple, ce n’est pas moi qu’il faut prendre. Bien sûr, je suis capable de jouer simple, mais je suis aussi un joueur qui peut dribbler, créer. Si je me regarde dans le miroir, je vois un joueur créatif. » Buteur et passeur décisif en fin de partie jeudi contre Everton (3-0), Memphis Depay revient aussi sur ses replacements guère convaincants sur l’aile gauche dans le 4-2-3-1 de Bruno Genesio.

« Je ne suis pas un arrière gauche. Le plus important pour moi, ce qu’on attend de moi, ce sont les buts et les passes décisives. Pour le reste, je fais de mon mieux. Mais quand on me demande de me concentrer sur la défense, j’ai envie de dire ''Vous ne vous souvenez pas pourquoi vous m’avez recruté ?'' Ce n’était pas pour défendre tout le temps. » Ronaël Pierre-Gabriel et Romain Hamouma devraient donc bien avoir pas mal de liberté sur le flanc droit lyonnais ce dimanche.

>> A lire aussi : OL: Quelle trace a laissé Memphis Depay auprès des supporters de Manchester United?