Rapport McLaren: La justice russe lance un mandat d'arrêt international contre le lanceur d'alerte Rodtchenkov

JUSTICE Grigori Rodtchenkov, aujourd'hui réfugié aux Etats-Unis, est plus que jamais dans le viseur de la Russie...

W.P., avec AFP

— 

Le dopage dans le sport
Le dopage dans le sport — Jonathan Renaud de la Faverie, Aude Genet AFP Vidéographie

A l’origine des révélations qui ont déclenché le rapport McLaren sur un dopage d’Etat en Russie, l’ancien directeur du laboratoire antidopage (et également… espion du FSB) de Moscou Grigori Rodtchenkov, aujourd’hui réfugié aux Etats-Unis, est plus que jamais dans le viseur de la Russie. La justice russe vient en effet de lancé un mandat d’arrêt international à son encontre, a-t-on appris jeudi auprès d’un tribunal moscovite.

Réfugié aux Etats-Unis au début du scandale de dopage

« L’accusation a lancé un avis de recherche international contre Rodtchenkov », a déclaré Iounona Tsareva, porte-parole du tribunal Basmanny qui a ordonné son placement en détention. Disant craindre pour sa vie, Grigori Rodtchenkov s’est réfugié au début du scandale sur le dopage dans le sport russe aux Etats-Unis, d’où il a lancé de nouvelles accusations contre les autorités russes.