Ligue des champions: Pépère, anti-Louis II ou boissons… La poule que Monaco peut choper au tirage

FOOTBALL Le tirage au sort de la phase de poules de la C1 se déroule à 18 heures ce jeudi…

Antoine Huot de Saint Albin
— 
Radamel Falcao et les Monégasques peuvent tomber sur du gros.
Radamel Falcao et les Monégasques peuvent tomber sur du gros. — David Niviere/SIPA

On sera tous devant notre télé, ce jeudi soir vers 18 heures, pour voir quel sort sera réservé à Monaco pour la phase de poules de Ligue des champions. On gueulera sur les ex-joueurs désignés pour tirer les boules, qui mettront des plombes à montrer le petit papier. Et puis viendra le temps de l’analyse, de calculer les chances de l’ASM de se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition.

Tête de série grâce à son titre de champion de France, les hommes de Leonardo Jardim ne sont pourtant pas à l’abri de se frotter à de gros clients : Barcelone, Dortmund, Manchester United ou City, Celtic… Il va y avoir de la bagarre. En attendant, on vous a concocté un petit best-of des poules dans lesquelles peuvent tomber les Rouge et Blanc. Ne vous inquiétez pas, on a fait la même chose pour le PSG.

>> La poule « Anti Louis II »

  • Atlético de Madrid
  • Besiktas
  • Feyenoord Rotterdam

Levée de boucliers des supporters de Monaco dans 3,2,1… Oui, il y a de l’ambiance à Monaco, mais permettez-nous de dire que ce n’est rien comparé à la Vodafone Arena d’Istanbul. Du coup, on a planché sur les ambiances les plus chaudes dans lesquelles peut se retrouver l’ASM. Le choix était compliqué entre Naples et Besiktas, mais vu que l’on a déjà eu affaire aux Italiens avec Nice, on a opté pour les Turcs. Et l’Atlético de Madrid dans son nouveau stade, ça peut être très chaud.

>> La poule « On a vendu nos meilleurs joueurs »

  • FC Barcelone
  • Anderlecht
  • Feyenoord Rotterdam

Benjamin Mendy, Bernardo Silva, Valère Germain, Tiémoué Bakayoko (et peut-être plus encore)… Cet été, Monaco a perdu pas mal des joueurs qui ont grandement participé au titre glané en mai dernier. On a regardé les autres équipes et il y a eu des dégâts : Neymar a quitté le Barça, Anderlecht a perdu son meilleur joueur (Tielemans à Monaco) et le Feynoord a laissé partir Terence Kongolo (Monaco) et Rick Karsdrop (AS Roma).

>> La poule « Boisson »

  • FC Porto
  • Rome
  • Red Bull Leipzig

On sait, celle-là est facile, mais vous nous auriez critiqués si on ne l’avait pas fait. Du coup, sont rassemblés Monaco, Porto, l'AS Rhum et le Red Bull Leipzig. A la vôtre.

>> La poule « You’ll never walk alone »

  • Borussia Dortmund
  • Liverpool
  • Celtic

Ça serait quand même un drôle de hasard : se retrouver dans la même poule que le Borussia Dortmund, Liverpool et le Celtic qui ont comme hymne commun « You’ll never walk alone ». Frissons garantis. Les poils risquent de se hérisser un peu moins à Louis-II, mais joueurs, staff et supporters monégasques prendront leur pied au Celtic Park, au Signal Iduna Park et à Anfield.

>> La poule « Doigt dans le nez bébé »

  • FC Porto
  • Anderlecht
  • Maribor

Il faut quand même parler sport, du coup, pour que Monaco se qualifie assez aisément (dans le respect de ses adversaires évidemment), on a un peu analysé les équipes jugées les plus faibles dans les trois autres chapeaux. Choix discutable.