VIDEO. Tour de France 2017: Arnaud Démare vise le doublé! Ce qui nous attend pour la 6e étape

CYCLISME Nouveau sprint en vue en Champagne…

A.H.

— 

Arnaud Démare va tenter de réaliser le doublé ce jeudi à Troyes
Arnaud Démare va tenter de réaliser le doublé ce jeudi à Troyes — POL EMILE/SIPA

Voici le programme du jour de ce jeudi 6 juillet, avec l’étape entre Vesoul et Troyes (216 km).

> Ce qu’il s’est passé hier

Et si Fabio Aru était le principal adversaire de Christopher Froome ? L’Italien a été impressionnant pour la première arrivée en altitude, à La Planche des Belles Filles. Le champion d’Italie n’a pas attendu les derniers mètres pour se distinguer. Une attaque franche, les favoris au taquet, et une petite vingtaine de secondes d’avance sur Martin et Froome. Bardet a tenu, Contador et Quintana ont pioché et Richie Porte, comme souvent, a envoyé toute son équipe travailler pour aucun résultat final. Same old story.

> Les maillots distinctifs

Le jaune : Christopher Froome (Sky)

Le vert : Arnaud Démare (FDJ)

Le pois : Fabio Aru (Astana)

Le blanc : Simon Yates (Orica-Scott)

> L’étape du jour

Les sprinteurs ont les crocs. Après une arrivée en côte, les grosses cuisses vont avoir envie d’en découdre.

On va voir Vesoul.
On va voir Vesoul. - www.letour.fr

> A quelle heure prendre l’antenne

Le plus tard possible. Enfin pas tout à fait, il faudra allumer sa télé pour rendre hommage au Général de Gaulle lors du passage du peloton à Colombey-les-deux-Eglises (vers 15h30). Ensuite, vous pouvez zapper avant l'approche de Troyes pour vérifier que le brushing de François Baroin est toujours au point. Allez, on va dire vers 16h30-45. 

> Le tweet du jour

La famille Yates a décidé de faire une OPA sur le maillot du meilleur jeune.

> Le conseil lecture

Première arrivée au sommet = première analyse des forces en présence. Enjoy

> Le résumé anticipé

Après une fin d’étape compliquée à la Planche des Belles Filles, les coureurs reprennent la route pour plus de 200 bornes. Alors que tout le peloton discute du charme de Vesoul, Guillaume van Keirsbulck repart à l’attaque dès le kilomètre 0. Comme lors de la 4e étape, le Belge se retrouve tout seul sur les routes françaises. C’en est trop pour le coureur de la Wanty qui décide de mettre le clignotant après plus de 170 kilomètres d'échappée. Il ralliera l'arrivée dans la voiture de son directeur sportif. Pendant que les équipes de sprinteurs préparent l’emballage final, Peter Sagan, lui, déploient une banderole «#JeSuisPeter», sous la flamme rouge du dernier kilomètre. Pas du tout impressionné par cette tentative de déstabilisation, Arnaud Démare coupe encore la route de Bouhanni et remporte sa deuxième étape. Le sprinteur de la Cofidis file chercher ses gants de boxe pour s’expliquer avec son ex-coéquipier. Laurent Luyat calme tout le monde en annonçant le retour de Village Départ.

> Le sondage du jour