Tour de France 2017: «Peter est resté sur sa ligne»... L'équipe Bora dénonce l'exclusion de Sagan

CYCLISME Peter Sagan a été exclu du Tour de France à l'issue de la quatrième étape, mardi...

William Pereira
— 
A l'issue de la 4e étape du Tour 2017, le Slovaque Peter Sagan est exclu pour avoir provoqué la chute dans le sprint de plusieurs coureurs, dont Mark Cavendish.
A l'issue de la 4e étape du Tour 2017, le Slovaque Peter Sagan est exclu pour avoir provoqué la chute dans le sprint de plusieurs coureurs, dont Mark Cavendish. — JEFF PACHOUD / AFP

Ça ne changera rien à la décision des commissaires de courses, mais l’équipe de Peter Sagan, Bora Hansgrohe, a pesté contre l’exclusion de son leader par la voie d’un communiqué mardi soir. Le Slovaque a poussé et fait chuter Mark Cavendish lors du sprint final vers Vittel à l’issue de la quatrième étape.

« L’équipe est en désaccord avec la décision et l’a dénoncé officiellement », a indiqué dans un communiqué la formation allemande qui a demandé que Sagan retrouve sa deuxième place de l’étape.


« Peter Sagan dément avoir causé ou tenté de causer la chute de Mark Cavendish sur les derniers 200 mètres de l’étape. Peter est resté sur sa ligne dans le sprint et ne pouvait pas avoir Cavendish sur sa droite », a poursuivi Bora.

Cavendish contraint à l’abandon

« Je ne savais pas que Mark Cavendish était derrière moi. Il venait de ma droite et j’essayais d’aller sur la roue de Kristoff. Mark est arrivé vraiment vite de derrière et je n’ai juste pas eu le temps de réagir et d’aller sur la gauche. Il m’est arrivé dessus et s’est retrouvé sur la barrière », a déclaré Sagan, cité dans le communiqué.

« Lorsque l’on m’a dit après l’arrivée que Mark était tombé, je suis allé tout de suite le voir pour savoir comment il allait. Nous sommes amis et collègues dans le peloton et des chutes comme celle-là ne sont jamais agréables », a poursuivi le double-champion du monde.


Deux heures après l’arrivée, le jury des commissaires a décidé d’exclure Sagan, accusé d’avoir « sérieusement mis en danger » d’autres coureurs. Blessé, Cavendish a quant à lui été contraint à l’abandon.