Le moment où Mbappé doit expliquer qu'il n'est pas Taylor Moore
Le moment où Mbappé doit expliquer qu'il n'est pas Taylor Moore — France TV

FOOTBALL

«Je suis avec Taylor Moore»... Le jour où Daniel Lauclair a rendu Kylian Mbappé célèbre

Vous vous souvenez forcément de cette scène en finale de Coupe Gambardella 2016...

Elle est chouette, cette coupe Gambardella. On y découvre chaque année un tas de cracks prêts à exploser aux yeux du grand public dans les mois ou années à venir en Ligue 1. En mai 2016, quand l’AS Monaco s’apprête à défier le Racing Club de Lens, Kylian Mbappé fait clairement partie de ces jeunes qu’il convenait de surveiller de près.

Le garçon avait déjà fait une ou deux apparitions chez les professionnels quelques semaines plus tôt – dont au Parc des Princes à l’occasion de la victoire 2-0 des siens contre l’indestructible PSG du moment – avec qui il avait notamment marqué contre Troyes. Bref, le bonhomme est déjà suffisamment fort pour que l’on retienne son visage. Enfin presque .

« Ne pas savoir qui était le gamin à l’époque, c’était complètement concevable »

Daniel Lauclair, chargé d’interviewer le bonhomme pour le compte de France Télévisions avant la rencontre, commet une double-bourde en confondant le désormais international tricolore avec le capitaine des jeunes du RC Lens, Taylor Moore. « C’était une farce de Jérôme Alonzo. Moi, on m’a dit qu’il y avait le capitaine lensois qui m’attendait. On était assez pressés, on ne devait même pas la faire [l’interview]. C’est un joke. Avant ça, je ne m’étais jamais trompé de personne sur des centaines d’interviews », raconte le journaliste.

Aux commentaires ce jour-là, Fabien Lévêque a une autre version. « En gros, on lui a dit avant le match " Si tu dois faire deux joueurs en interview, c’est Mbappé et Moore". Il s’est un peu emmêlé les pinceaux. » Et Jérôme Alonzo de renchérir.

« Avant le match, j’ai eu un fou-rire. Parce que Daniel, non-content de le confondre avec un blanc roux, repart sur la formation du RC Lens. C’est un moment de tendresse. Et puis soyons sérieux. Tu ne peux pas tout exiger de Daniel, qui est multisport. Ne pas savoir qui était le gamin à l’époque, c’était complètement concevable. »

Sur le terrain, Mbappé oublie vite cette drôle de flash-interview pour se concentrer sur son seul et unique boulot : martyriser la défense lensoise. Résultat, 3-0, un doublé et une passe décisive pour l’étoile montante. « Quand tu montes chez les pros, que tu es bon et que tu redescends après chez les jeunes, tu n’es pas toujours bon. Lui, si. C’est là qu’on s’est dit qu’il avait la tête bien faite », analyse Alonzo.

Le seul regret de Daniel Lauclair

Une impression partagée par Daniel Lauclair . L’ancien de France TV a, dans son malheur, eu la chance de tomber sur un chic type capable de gérer cette situation cocasse en gardant un sourire enfantin, mais en aucun cas moqueur.

« Sa réaction est à l’image de ce qu’il est. Gentil, posé, simple, incroyablement mature et avec la tête bien pleine », dit-il, lui dont le seul regret ce soir-là n’est pas de l’avoir confondu avec Taylor Moore mais de ne pas avoir osé lui poser une question en particulier.

« Je voulais lui demander "est-ce que je ne serais pas en compagnie du futur Ballon d’Or ?" L’exagération est assez efficace pour obtenir une réponse intéressante. »

Fin de l’histoire ? Presque. Le journaliste a interviewé Mbappé à la mi-temps puis après le coup de sifflet final du match contre Lens (« sans se tromper », plaisante Fabien Lévêque) et il n’était pas censé y avoir de suite. Dany la mèche a raccroché le micro, fini les couloirs de stade et les bords de terrain. Il verrait le petit Kylian grandir à la télé, comme tout le monde. Sauf que la vie de Daniel Lauclair n’est pas comme celle de tout le monde.

« J’étais invité au dernier Monaco-Nice. Après le match, à la sortie du stade, j’ai eu le plaisir de faire connaissance avec la famille Mbappé et la mère de Kylian m’a dit "on vous adore !" C’était un grand moment d’humanité. Et puis après elle a dit à son fils : "Kylian tu dois t’arrêter plus souvent, tu n’es pas assez connu" », en rit aujourd’hui l’ancien journaliste de France TV .

Moralité : si personne ne confond l’attaquant monégasque avec Taylor Moore, c’est un peu grâce à Daniel Lauclair. En restant plus mesurés, on dira qu’il a été le premier à coller un visage au nom de Mbappé.