Ligue 1. OM: Après des craquages de fumis face au PSG, la LFP ferme une partie du Virage Sud

FOOTBALL Jean-Louis Triaud doit trembler en attendant son tour...

Aymeric Le Gall

— 

Le Virage Sud lors d'un match Bordeaux-Lille
Le Virage Sud lors d'un match Bordeaux-Lille — Nicolas Tucat

Lors du classique OM-PSG, remporté haut la main par les hommes d’Unai Emery (1-5) au stade Vélodrome le 26 février dernier, les supporters marseillais avaient enflammé (visuellement parlant, pas au sens propre) l’enceinte phocéenne avec de nombreux engins pyrotechniques.

La commission de discipline de la LFP s’est réunie hier et a décidé d’infliger une sanction financière de 20 000 euros à L’Olympique de Marseille.

Mais ce n’est pas tout. Après avoir également constaté des « jets d’objets et l’utilisation d’un laser », la LFP a prononcé « la fermeture pour un match de la partie basse du Virage Sud du Stade Vélodrome par révocation du sursis. »

La sanction prendra effet le mardi 28 mars prochain et devrait donc être appliquée pour la réception de Dijon, le samedi 1er avril prochain.