Armel Le Cléac'h est toujours en tête de la course
Armel Le Cléac'h est toujours en tête de la course — Damien MEYER / AFP

VOILE

Vendée Globe: L'écart se stabilise à l'avant... Ça sent très bon pour Le Cléac'h... Le journal de la course

Le duo de tête file à toute allure vers les Sables d'Olonne...

Ca y est ! Ils sont à hauteur des Sables d’Olonne. Enfin seulement en latitude. Armel Le Cléac’h et Alex Thomson vont à présent virer Nord pour se disputer la gagne sur ce Vendée Globe de folie. Mais a priori, la victoire devrait revenir à Banque Populaire VIII qui a réussi à contenir le formidable retour de la Formule 1 Hugo Boss, désormais bloquée à 75 milles de la première place, et auquel les prochains changements de cap ne conviennent pas forcément (le foil tribord de Thomson est HS).

Tout n’est cependant pas perdu pour le Gallois mais il devra négocier le dernier virement à la perfection tout en espérant une erreur de son rival français. Tout se jouera normalement mercredi, alors que l’arrivée du vainqueur est programmée pour jeudi.

Le classement à 9h

Pour le podium, c’est fait pour Jérémie Beyou qui n’a plus qu’à rejoindre les Sables en prenant soin d’éviter la casse. Jean-Pierre Dick s’est enfoncé dans la pétole et ne pourra plus menacer sa troisième place. Le skipper sur Saint-Michel Virbac doit désormais défendre sa quatrième position devant Jean Le Cam et Yann Elies qui ont comblé la moitié des 300 milles qui les séparaient du chevalier noir en 24 heures.

Tout le monde (ou presque) a franchi le cap Horn

ll ne reste plus que Sébastien Destremau, Pieter Heerema - dont on se demandera à quoi peuvent bien servir les foils -, Romain Attanasio et Didac Costa dans le Pacifique. Pour le reste, Rich Wilson et Alan Roura sont les derniers à avoir franchi le cap Horn, et sans embûches malgré des conditions climatiques défavorables. Le doyen et le benjamin de ce Vendée Globe remonteront donc l’Atlantique ensemble. La magie de la course.