Vendée Globe: Dingue, les leaders sont déjà dans le Pacifique... Attanasio avance dans ses réparations... Le journal de la course

VOILE Thomson et Le Cléac'h ont déjà effectué plus de la moitié du parcours...

R.B.

— 

Armel Le Cléac'h est toujours en tête de la course
Armel Le Cléac'h est toujours en tête de la course — Damien MEYER / AFP

Ils sont plus près de la fin que du début. Vendredi matin, les deux skippers de tête du Vendée Globe, Armel Le Cléac’h et Alex Thomson, avaient effectué plus de la moitié du parcours. La course n’a jamais été aussi déséquilibrée, alors que les bateaux les plus à la ramasse sont encore dans l’Atlantique.

Le Cléac’h et Thomson filent dans le Pacifique

Oui, ils sont toujours loin devant les autres. Et oui, Armel Le Cléac’h continue de creuser l’écart avec son dauphin Alex Thomson. Malgré tous ces efforts, le Gallois patit de l’avarie de son foil et avance moins vite que le Français. Mais bon, les Sables-d’Olonne sont encore très loin.

Le classement à 9h

Attanasio bricole au large du cap de Bonne Espérance

Courage Romain. Après s’être dérouté pour réparer son navire à proximité du cap de Bonne Espérance, le vingtième de la course a donné de ses nouvelles via Twitter vendredi matin. On y apprend que son problème de safran est réglé et qu’il s’attaque maintenant à la coque. Mais ne me demandez pas ce que l’on voit sur la photo.

Jean Le Cam dort bien, merci pour lui

Il est le seul à avoir pris la parole lors de la vacation de 5h du matin mais tout a l’air de rouler pour lui. En route vers l’Australie, Jean Le Cam dort comme un bébé, quand il en a l’occasion, dans la cabine de son bateau. « Je fais même des rêves ! C’est bon signe : je ne savais même plus où j’étais au réveil, raconte le skipper (Finistère Mer Vent). J’arrive à m’évader du Vendée Globe et ça fait du bien. » On embrasse très fort l’un de nos protégés.

Le conseil lecture du jour

Jetez vous sur ce papier de mon collègue Bertrand, qui vous raconte le destin du bateau fantôme de Kito de Pavant.