Vendée Globe: Thomson et le Cléac'h se tirent la bourre dans l'Océan Indien... Jean Le Cam et la bouffe, épisode 208... Le journal de la course

VOILE Ils sont désormais cinq à avoir passé le Cap de Bonne-Espérance...

R.B.

— 

Alex Thomson domine toujours la course sur Hugo Boss
Alex Thomson domine toujours la course sur Hugo Boss — LOIC VENANCE / AFP

C’est quand même dingue quand on y pense. Partis il y a trois semaines, les meilleurs skippers du Vendée Globe sont déjà dans l’Océan Indien où le vent n’est pas des plus forts. Mais vu les écarts dingues entre les concurrents, certains en sont encore très loin.

Quel duel Thomson-Le Cléac’h

Si ça continue comme ça, il va falloir sérieusement se pencher sur une adaption au ciné de ce mano a mano. Toujours en tête de la course, Alex Thomson (Hugo Boss) est talonné par Armel Le Cléac’h. Dimanche matin, les deux hommes n’étaient séparés que d’une dizaine de milles, soit rien du tout. Cette traversée de l’Océan Indien va être dingue.

Le classement à 9h

1. Alex Thomson (Hugo Boss)

2. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) à 10,5 milles

3. Sébastien Josse (Edmond de Rotschild) à 385,8 milles

4. Paul Meilhat (SMA) à 782,1 milles

5. Jérémie Beyou (Maître Coq) à 796, 6 milles

Et hop, deux autres dans l’Océan Indien

Ils sont désormais cinq à avoir quitté l’Atlantique. Après Thomson, Le Cléach' et Josse, Meilhat et Beyou ont passé dans la nuit de samedi à dimanche le mythique Cap de Bonne-Espérance. Yann Elies devrait les imiter dans la journée.

C’est le bordel dans l’Atlantique

C’est le moment où on se rend compte qu’on n’y comprend rien aux stratégies de course des uns et des autres. Regardez donc la position des bateaux encore présents dans l’Atlantique.

Alors là, on y comprend plus rien.
Alors là, on y comprend plus rien. - Capture d'écran site du Vendée Globe

Jean Le Cam, défenseur de la bonne bouffe

Ne lui parlez pas de nourriture lyophilisée. Course en solitaire ou non, Jean Le Cam tourne à la bonne vieille conserve des familles.