Ligue des champions: Vous croyez que tout le monde déteste le PSG? C’est mille fois pire pour Chelsea

FOOTBALL Les Blues remportent sans le moindre doute le titre du plus haï du monde…

B.V.

— 

Diego Costa engueule un arbitre, la routine.
Diego Costa engueule un arbitre, la routine. — BPI/Shutterstock/SIPA

Le Barça, le Real ou Manchester United. On s’est souvent posé la question de savoir quel était le club le plus populaire du monde, mais beaucoup moins de celui qui était le plus haï. Peut-être parce qu’il n’y a pas vraiment match. « Je déteste Tottenham parce que je suis un fan d’Arsenal. Je déteste Chelsea parce que je suis un être humain. » Ce tweet ultra-repris résume bien l’idée : sans être exactement sûr du pourquoi, du quand et du comment, Chelsea est devenu le club qu’on adore tous vomir.

A côté, le PSG, son adversaire mardi en huitièmes de finale de Ligue des champions, passerait presque pour le Jean-Jacques Goldman du foot. C’est dire. Chelsea, en termes de détestation, c’est comme le PSG si Marseille s’étendait sur la moitié de la planète. Vous nous croiyez pas ? Tournez-vous vers la première personne sur votre gauche et posez-lui ces trois questions :

« - C’est où Chelsea en Angleterre ? »
« - Est-ce que tu offrirais un maillot floqué John Terry à ton gosse ? »
« - T’es capable de me dire trois raisons d’aimer Chelsea ? »

Si ses réponses ne sont pas dans l’ordre « aucune idée », « plutôt crever » et « j’en trouve déjà pas une », changez vos relations. Sérieux, vous connaissez beaucoup de clubs qui sont capables de rassembler 150.000 fans sur une page facebook nommée « I hate Chelsea » ? Dont une pétition en ligne pour « une campagne anti-Chelsea » rassemble près de 30.000 signatures ?


D’un club qui laissait gentiment indifféremment l’Angleterre, le CFC est devenu au début des années 2000, avec l’arrivée de l’investisseur russe Roman Abramovitch, celui qui cristallise le plus de haine/rancœur/moqueries.

On a donc essayé de lister rapidement pourquoi :

  1. C’est le premier gros club racheté par de l’argent exotique
  2. L’arrivée rapide de nombreuses stars a coïncidé avec l’arrivée soudaine et très opportuniste de nouveaux supporters (les fameux « Chelsix »)
  3. José Mourinho a été beau, brillant mais aussi totalement mégalo, parano, de mauvaise foi et globalement insupportable lors de ses deux passages à Chelsea
  4. Diego Costa est une belle raclure

  1. John Terry est encore pire que les deux précédents réunis
  2. Ca fait quand même dix ans que ce club gagne des paquets de titres tout en pratiquant un football absolument dégueulasse
  3. Ce club a réussi à flinguer Shevchenko, Torres et Eto’o à lui tout seul
  4. Certains de ses supporters sont racistes
  5. Le licenciement d’Eva Carneiro était quand même moyennement classe
  6. Ses 200 joueurs sous prêt : c’est plus un club, c’est un élevage de joueurs.
  7. Robert Mugabe est fan de Chelsea. Et Justin Bieber aussi. Aucun lien.


Joli CV. Mais parce qu’à 20minutes on est sport, on a donné l’occasion à un supporter de Chelsea de défendre son club. Voici donc notre interview avec Pierre, gérant de la page « Chelsea Football Club France ».

Partages-tu cet avis que Chelsea est un le club le plus détesté au monde ?

Oui. Quand je parle à des amis qui me demande si j’aime le foot, je sens que je dois me justifier de supporter Chelsea. C’est le cas au niveau des supporters et aussi des instances. Parfois José Mourinho, quand il était entraîneur, se prenait des amendes de 80.000 livres pour certains propos alors que d’autres n’en avaient jamais pour le même genre de propos.

Tout commence avec l’arrivée d’Abramovitch (2003) où faut-il attendre Mourinho (2004) pour que ça parte en vrille ?

Abramovitch est arrivé avec tous ses millions (130 millions d’euros de dépensés le premier mercato), a débauché immédiatement le directeur éxécutif de Manchester United. Ca a contribué. Mais c’est sûr que tout change avec Mourinho, quand il est arrivé avec son arrogance. Il est clivant, on l’adore ou on le déteste. Forcément, lui et Abramovitch ensemble, ça nous a fait mal…

Entre Mourinho et ses méthodes, John Terry qui sort avec la copine de son coéquipier Wayne Bridge, Diego Costa qui est une plaie… Il y a une belle tradition de sale type à Chelsea non ?

Et si on remonte à plus loin que ça, il y avait aussi Ron Harris et Dennis Wise, qui étaient de beaux bouchers. Le club se base sur des joueurs comme ça, c’est dans son ADN. Après, moi si j’ai aimé Chelsea, c’est grâce à Zola mais aussi à Wise, donc j’adore ce genre de joueurs-là, comme Costa. Je peux comprendre qu’on ne l’aime pas. Même moi son jeu m’énerve parfois, mais ça peut permettre de sortir l’adversaire de son match.

Et pour Terry, la fille en question n’était plus avec lui et ils n’avaient jamais couché ensemble ! Ryan Giggs (Manchester United) qui sort avec la femme de son frère pendant des années on dit rien, mais Terry on en parle encore aujourd’hui.

Le charmant Dennis Wise en 2003 face à l’OM - EMPICS SPORTS/SIPA

On a presque l’impression que ça vous amuse et vous plait d’être détesté par les autres ?

Mais oui. Je pense même que c’est pour ça que j’aime Chelsea, c’est un club qui me ressemble. Je me fous de ce que les gens pensent de moi et je fais les trucs dans mon coin. Monter le club contre les arbitres, contre la Fédération, contre les autres clubs… Si ça plait pas aux autres, tant pis. On fait notre truc de notre côté et peu importe ce que les autres pensent de nous.

Mais quand vos supporters font des chants racistes dans le métro parisien, ça doit quand même être assez compliqué à vivre non ?

On ne peut pas cautionner du tout, c’est tellement stupide. Après j’entends dans les médias « les supporters de Chelsea » au lieu « des trois connards ». Il y a des cons partout, et pas qu’à Chelsea. Il n’y en a en tout cas pas plus qu’ailleurs. Tous les clubs ont leur nombre de cons : au Barça ou au Real on a déjà eu les cris de singes, à Arsenal des insultes antisémites contre Tottenham.

[Appel à témoignages] On sait bien que vous n’êtes pas des hooligans mais quand on aime le foot, on a toujours un club de coeur et celui qu’on adore détester. Ce club qui noue les tripes quand on entend son nom. Cette rancœur lointaine qu’on se passe de père en fils pour les siècles des siècles et dont on a presque oublié l’origine. Pour vous, quelle est l’équipe la plus détestable du football professionnel ? Et surtout pourquoi ? Racontez-nous dans les commentaires ou en écrivant contribution@20minutes.fr