Beckham goûte la rudesse des crampons américains

FOOTBALL La star de Los Angeles se blesse au genou et pourrait être absent des terrains pendant deux mois...

S.A, d'après AFP

— 

David Beckham en capitaine du Los Angeles Galaxy avant la finale de la SuperLiga contre Pachuca à Carson en Californie.
David Beckham en capitaine du Los Angeles Galaxy avant la finale de la SuperLiga contre Pachuca à Carson en Californie. — reuters

Le rêve américain de David Beckham tourne au clavaire. Le milieu de terrain anglais des Los Angeles Galaxy, victime d'un choc au genou, a dû quitter le terrain au bout d'une demi-heure mercredi au cours de la finale de la Superliga nord-américaine remportée par les Mexicains de Pachuca. Beckham a quitté le terrain à la 30e minute de jeu -deux minutes après l'ouverture du score par Pachuca- en conséquence d'une violente collision avec le milieu de terrain mexicain Fernando Salazar.


Final-Interliga-2007-USA-Pachuca-Galaxy-Lesion-Beckham
envoyé par ruizflores000


Les premiers examens laissaient entrevoir une torsion des ligaments du genou droit, mais le staff médical du Galaxy a révisé son jugement et diagnostiqué une entorse.

«Je passe d'un mal à l'autre»

Beckham, qui avait aligné deux rencontres pleines au cours de la semaine passée (contre l'Allemagne avec la sélection anglaise et contre Chivas USA avec son club), était résigné après la rencontre: «Je passe d'un mal à l'autre, peut-être est-ce un signe que je dois me reposer et ne revenir qu'une fois que j'aurai retrouvé l'intégralité de mes moyens». L'ancien Mancunien et Madrilène a également mis en doute sa participation aux prochaines rencontres de l'équipe nationale d'Angleterre qualificatives à l'Euro-2008, début septembre: «Je ne peux pas encore me prononcer, mais une blessure comme celle-ci demande de quatre à six semaines d'arrêt. Si cela se confirme, je ne rejoindrai pas la sélection».

Beckham, souffrant à son arrivée aux Etats-Unis, le 13 juillet, des séquelles d'une blessure à la cheville contractée sous le maillot du Real Madrid, son ancien club, avait manqué huit des douze premiers matches du Galaxy, au grand dam du public américain. Pachuca a finalement remporté la Superliga, un tournoi amical richement doté opposant des clubs américains et mexicains, aux tirs au but (4 tirs à 3) après un score de 1 but partout dans le temps réglementaire...