Pour Kita, « c'est moyen mais ça va venir ! »

David Phelippeau - ©2007 20 minutes

— 

Un discours positif. Le président nantais Waldemar Kita, présent hier matin au centre d'entraînement de la Jonelière, est revenu de façon lapidaire sur le début de saison. Malgré une qualification aux forceps et sans saveur, il estimait avoir vu « une progression dans le jeu de l'équipe ». Avant de tempérer quelque peu son diagnostic. « Ça reste moyen mais ça va venir, observe-t-il. Je suis confiant, ça va s'améliorer ! Les nouveaux joueurs doivent s'adapter. »

Pourquoi un tel optimisme ? « L'an dernier, les joueurs ne se battaient pas, remarque Kita. Cette année, c'est évident, ils se battent. La preuve, Mamadou Bagayoko a décidé de rester car il sent que les choses ont changé ici cette saison ! » Quant au mercato, qui se termine demain à minuit, il laisse planer le mystère alors que le coach, de son côté, est clair. « Pour l'instant, on fait confiance à ce groupe ! », coupe court Michel Der Zakarian. Le seul mouvement possible sera donc le départ définitif ou le prêt de Dennis Oliech.