Fifa: Bientôt une réunion d'urgence pour sortir le foot mondial de la crise?

FOOTBALL Les suspensions infligées à Sepp Blatter et Michel Platini jeudi ont plongé la Fifa dans le chaos...

Nicolas Camus

— 

Michel Platini et Issa Hayatou, lors du Congrès de la Fifa, le 29 mai 2015.
Michel Platini et Issa Hayatou, lors du Congrès de la Fifa, le 29 mai 2015. — Patrick B. Kraemer/AP/SIPA

La question d’une réunion d’urgence du comité exécutif de la Fifa, plongée dans une crise sans précédent, sera discutée « la semaine prochaine » par le président par intérim Issa Hayatou et les membres du comité exécutif, a-t-on appris vendredi auprès de la Fifa. « C’est une décision qui relève du président », a précisé à l’AFP une porte-parole, ajoutant que M. Hayatou « n’est pas à Zurich cette semaine, il est au Cameroun ».

La Confédération asiatique (AFC) a réclamé vendredi une réunion d’urgence du Comité exécutif de la Fifa, quelques heures après les suspensions de Sepp Blatter et de Michel Platini.

>> A lire : Michel Platini compte rester à la tête de l’UEFA et va faire appel de sa suspension

« Les circonstances sont exceptionnelles et c’est pourquoi il faut une réunion. Il n’y a qu’ensemble que nous pourrons surmonter ces temps difficiles », écrit le président de l’AFC et vice-président de la Fifa Salman ben Ibrahim Al Khalifa dans une lettre adressée à son homologue africain Issa Hayatou.

Selon le communiqué de l’AFC, M. Al Khalifa considère comme « vitale pour ramener la stabilité au football mondial » cette réunion d’urgence du Comité exécutif, organe dirigeant de la Fifa. Alors qu’au niveau européen l’UEFA a globalement apporté son soutien à son président Platini, à titre individuel l’Allemagne et l’Angleterre ont également demandé une réunion d’urgence du Comité exécutif de la Fifa.

>> A lire : Qui est Issa Hayatou, le « Blatter africain » qui va assurer l’intérim

Jeudi, la commission d’éthique de la Fifa a plongé le gouvernement mondial du foot dans le chaos en annonçant la suspension de Blatter et Platini de toute activité liée au football national ou international, à titre conservatoire, pour 90 jours. Ces suspensions sont liées aux enquêtes en cours des justices américaine et suisse sur des faits de corruption présumée à grande échelle de la Fifa.