OM: Le problème avec Vincent Labrune «est terminé» estime Marcelo Bielsa

FOOTBALL Les deux hommes se sont rencontrés vendredi...

avec AFP

— 

L'entraîneur de l'OM Marcelo Bielsa le 12 septembre 2014.
L'entraîneur de l'OM Marcelo Bielsa le 12 septembre 2014. — Claude Paris/AP/SIPA

L'entraîneur argentin de Marseille, Marcelo Bielsa, a annoncé dimanche après la victoire de son équipe devant Evian (3-1) avoir rencontré son président Vincent Labrune dès vendredi soir et que les deux hommes n'avaient pas prévu de se revoir alors qu'une rencontre était prévue lundi.

«Nous nous sommes vus vendredi soir. Je n'ai rien à dire sur ce sujet», a seulement déclaré Bielsa en conférence de presse, assurant ne «rien avoir entendu au sujet d'une sanction» qui pourrait lui être infligée pour ses propos et qui était plus ou moins évoquée.

«De mon point de vue, ce problème est terminé et nous n'avons pas prévu de nous revoir avec M. Labrune. Cette réunion, qui a eu lieu vendredi, était quelque chose de privé et cela restera privé. Je n'ai pas vu de conséquences pour le groupe», a-t-il poursuivi.

Dans ces conditions, la réunion prévue lundi entre le président Labrune et son entraîneur ne devrait donc pas avoir lieu.

Aucune recrue alignée contre Evian au coup d'envoi

M. Labrune, présent au Parc des Sports, sans livrer de commentaire ni avant, ni après la rencontre, avait initialement donné rendez-vous lundi à Bielsa pour lui demander de s'expliquer après les critiques acerbes qu'il a formulées il y a une semaine concernant notamment le recrutement du club.

«De mon point de vue, ce problème est terminé et nous n'avons pas prévu de nous revoir avec M. Labrune. Cette réunion, qui a eu lieu vendredi, était quelque chose de privé et cela restera privé. Je n'ai pas vu de conséquences pour le groupe», a-t-il poursuivi.

Au sujet de l'absence de recrues au coup d'envoi, comme sur les deux rencontres précédentes gagnées contre Guingamp (1-0) et Nice (4-0), Marcelo Bielsa a affirmé «que ce n'était pas un message».

«Je ne m'en étais même pas rendu compte. C'est un hasard, mais je crois que pour les deux derniers matches, c'était déjà ainsi», a-t-il ajouté.

Dimanche, contre l'ETG, seul Romain Alessandrini est entré en jeu à la 76e minute à la place de Florian Thauvin. Michy Batshuayi est resté sur le banc. Aucun autre élément recruté cet été n'était convoqué pour le match.