20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLFrance-Nigeria: Blaise Matuidi présente ses excuses pour sa semelle sur Onazi, le sélectionneur nigérian dénonce un arbitrage pro-français

France-Nigeria: Blaise Matuidi présente ses excuses pour sa semelle sur Onazi, le sélectionneur nigérian dénonce un arbitrage pro-français

FOOTBALLPlusieurs actions litigieuses des Français n'ont pas été sanctionnées par l'arbitre...
Matuidi attrape violemment la cheville d'Onazi lors du match France-Nigeria, en 8e de finale de Coupe du monde, le 30 juin 2014.
Matuidi attrape violemment la cheville d'Onazi lors du match France-Nigeria, en 8e de finale de Coupe du monde, le 30 juin 2014. - capture d'écran 20 minutes

On jouait la 54e minute de ce France-Nigeria quand Blaise Matuidi, en retard, a violemment attrapé la cheville d’Ogenyi Onazi. Les images, impressionnantes, montrent la cheville du Nigerian se vriller complètement. Ce dernier est d’ailleurs sorti sur civière quelques instants après.



Après la rencontre, Blaise Matuidi a regretté son geste. «Je n’y vais pas pour lui faire mal, je suis déçu parce que je ne suis pas un joueur méchant. Je m’excuse. Je suis allé dans leur vestiaire pour m’excuser. J’aurais dû gérer autrement mais j’y vais pour jouer le ballon», a-t-il dit sur RMC.

Ogenyi Onazi est sorti du stade en fauteuil roulant, avec un gros bandage autour de la jambe gauche.

« Sad end- > “@THEALEXSOUTH: Poor quality picture but Onazi in plaster after challenge by Matuidi. #nga #bbcworldcup pic.twitter.com/ukFpIzMUuk” — Oluwashina Okeleji (@oluwashina) 30 Juin 2014 »


Seulement averti d’un carton jaune, le Parisien s’en est bien sorti. C’est en tout cas l’avis, partagé par beaucoup, de l’ancien arbitre Bruno Derrien.

« Matuidi s’en sort très bien. En Ligue 1 on transforme le jaune en rouge quand le joueur est blessé puis remplacé. #FRANIG — DERRIEN (@BRUNODERRIEN) 30 Juin 2014 »


D'une manière générale, c'est toute l'équipe de France qui est passée près de la correctionnelle durant la rencontre. En première période, un coup de coude d'Olivier Giroud sur John Obi MIkel aurait pu aussi valoir un carton rouge à l'attaquant des Bleus. Le ceinturage de Patrice Evra en pleine surface aurait lui pu permettre aux Nigerians de bénéficier d'un penalty.


France - Nigeria : Revoir le ceinturage de Patrice Evra, à la limite de l'irréparable sur WAT.tv

France - Nigeria : Revoir le ceinturage de Patrice Evra, à la limite de l'irréparable sur WAT.tv

Ce qui a le don d'énerver le sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi. Pour lui, pas de doute, l'arbitrage était pro-français. «C'est une honte. Je veux savoir pourquoi l'arbitre a refusé un but au Nigeria et pourquoi le ralenti n'a pas été diffusé sur l'écran géant. Quand on regarde le but refusé, il n'y avait pas de hors-jeu contre nous (ndlr : Emenike était bien en position de hors-jeu), a-t-il estimé en conférence de presse, même si Emenike était bien hors-jeu sur l'action.

«Je ne peux pas dire à l'arbitre ce qu'il doit faire mais Onazi a été deux fois victime de tacles dangereux, a poursuivi Stephen Keshi. L'arbitrage n'était pas au niveau et le parti-pris était en faveur des Français.»


France - Nigeria : Revoir le ceinturage de Patrice Evra, à la limite de l'irréparable sur WAT.tv

Ce qui a le don d'énerver le sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi. Pour lui, pas de doute, l'arbitrage était pro-français. «C'est une honte. Je veux savoir pourquoi l'arbitre a refusé un but au Nigeria et pourquoi le ralenti n'a pas été diffusé sur l'écran géant. Quand on regarde le but refusé, il n'y avait pas de hors-jeu contre nous (ndlr : Emenike était bien en position de hors-jeu), a-t-il estimé en conférence de presse, même si Emenike était bien hors-jeu sur l'action.

«Je ne peux pas dire à l'arbitre ce qu'il doit faire mais Onazi a été deux fois victime de tacles dangereux, a poursuivi Stephen Keshi. L'arbitrage n'était pas au niveau et le parti-pris était en faveur des Français.»

France - Nigeria : Revoir le ceinturage de Patrice Evra, à la limite de l'irréparable sur WAT.tv

Ce qui a le don d'énerver le sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi. Pour lui, pas de doute, l'arbitrage était pro-français. «C'est une honte. Je veux savoir pourquoi l'arbitre a refusé un but au Nigeria et pourquoi le ralenti n'a pas été diffusé sur l'écran géant. Quand on regarde le but refusé, il n'y avait pas de hors-jeu contre nous (ndlr : Emenike était bien en position de hors-jeu), a-t-il estimé en conférence de presse, même si Emenike était bien hors-jeu sur l'action.

«Je ne peux pas dire à l'arbitre ce qu'il doit faire mais Onazi a été deux fois victime de tacles dangereux, a poursuivi Stephen Keshi. L'arbitrage n'était pas au niveau et le parti-pris était en faveur des Français.»

Sujets liés