Joakim Noah, nouveau leader des Chicago Bulls

BASKET Le Français s’impose comme l’un des meilleurs défenseurs de NBA…

Soufiane Naaimi

— 

Joakim Noah lors du match entre Chicago et Phenix le 7 janvier 2014.
Joakim Noah lors du match entre Chicago et Phenix le 7 janvier 2014. — BRIAN KERSEY/NEWSCOM/SIPA

Quatrièmes de conférence après 82 matchs de saison régulière, les Chicago Bulls se sont logiquement qualifiés pour les play-offs qui débuteront pour eux dès lundi face aux Washington Wizards. Si l’ancienne franchise de Michael Jordan a fait si bonne figure, elle le doit en particulier à un homme: Joakim Noah. Le Français a impressionné tout au long de la saison. Pour Eric Micoud, ancien international français et consultant NBA pour Bein Sports, le constat est sans appel, «Noah a étonné tout le monde avec ses prestations. Il est monté en intensité».

Une palette de jeu complète

Ses statistiques parlent pour lui. Cette saison le pivot de Chicago a marqué en moyenne 12,6 points par match, effectué 11,3 rebonds et 5,4 passes décisives. Même si ce n’est pas un gros marqueur, Eric Micoud pense «qu’il peut progresser sur ce point malgré sa dynamique de shoot peu commode». Cette saison il a multiplié les double-doubles (enregistrer au moins dix unités dans deux catégories, par exemple dix passes, dix rebonds) avec 47 réalisations.

Mieux encore, «Jooks» enregistre quatre triple-doubles cette saison; seul Lance Stephenson (arrière évoluant à Indiana) fait mieux. Noah se démarque par la qualité de ses passes. «Grâce à sa précision il n’y a plus de perte de temps dans le jeu des Bulls. En face défensive il reprend souvent le ballon au rebond, les autres joueurs partent très vite en contre-attaque car ils savent qu’ils seront servis parfaitement», explique l’ancien international.

«Il se comporte comme un leader»

Personne ne peut contester la nouvelle dimension prise par le Français car «c’est quelqu’un qui se donne à 150 % à chaque fois, observe Eric Micoud. Il est devenu la base de l’équipe et certainement l’un des meilleurs défenseurs de la ligue.» En dehors de sa qualité de jeu, le pivot s’est imposé comme un meneur d’hommes. «Psychologiquement il apporte beaucoup à son équipe, il pousse les autres joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. Il se comporte comme un leader. Il ne baisse jamais en intensité et pousse ses coéquipiers à faire de même», constate le consultant NBA.

Etincelant à chaque match, Joakim Noah est parfois évoqué dans la course MVP (meilleur joueur NBA). Même si «un sacre est impossible, le simple fait d’être évoqué est incroyable, estime l’ancien meneur. Il existe d’autres joueurs devant lui à l’image de Kevin Durant, ou Lebron James.»