VIDEO. Un petit Tony Parker n'empêche pas la défaite des San Antonio Spurs contre les Pacers

BASKET Le Français a été ménagé par son coach lors de la défaite des Texans...

A.M.

— 

Le Français des San Antonio Spurs Tony Parker lors de la défaite de son équipe contre les Pacers d'Indiana, le 7 décembre 2013.
Le Français des San Antonio Spurs Tony Parker lors de la défaite de son équipe contre les Pacers d'Indiana, le 7 décembre 2013. — D. Clarke Evans / NBAE / Getty Images / AFP

Indiana a confirmé son statut de meilleure franchise actuelle de NBA en s'imposant sur le parquet de San Antonio (111-100) tandis que Portland, leader de la conférence Ouest, a enregistré à domicile sa quatrième défaite de la saison. Les Indiana Pacers ont mis fin à une série de onze défaites consécutives à San Antonio. Paul George a compilé 28 points, quatre rebonds et six passes décisives face à des Spurs qui, après avoir conclu le premier quart-temps en tête (28-20), ont complétement perdu le fil dans les 2e et 3e périodes (33-20, 35-17).

Le coach de San Antonio, Gregg Popovich, a rapidement choisi de faire tourner son effectif, limitant à 26 min le temps de jeu de Tony Parker (13 pts, 4 rbs, 2 assist) et de Tim Duncan (10 pts, 6 rbs, 4 assist). Les points pour les Spurs sont venus du banc avec les belles contributions de Manu Ginobili (16 pts en 19 min) et Boris Diaw (6 pts, 4 rbs en 26 min).

Tous les signaux sont au vert pour les Pacers: avec cette 18e victoire en 20 matches, ils affichent le meilleur bilan de la saison. Mieux, ils sont seulement la 4e équipe de l'histoire à afficher un tel bilan, la saison d'après une défaite en finale de Conférence. Parmi les trois précédentes à avoir eu un tel bilan après 20 matches, deux ont fini la saison avec le titre de champion NBA.

Les résultats de samedi:

Milwaukee - Brooklyn Nets 82 - 90

San Antonio - Indiana 100 - 111

Cleveland - LA Clippers 88 - 82

Portland - Dallas 106 - 108

Utah - Sacramento 102 - 112 a.p.

Chicago - Detroit 75 - 92

Memphis - Golden State 82 - 108

Minnesota - Miami 82 - 103

Philadelphie - Denver 92 - 103