FC Valence: Adil Rami mis à pied pendant quinze jours

La rédaction sport

— 

Adil Rami à la lutte avec Ezequiel Lavezzi, le 12 février 2013 à Valence.
Adil Rami à la lutte avec Ezequiel Lavezzi, le 12 février 2013 à Valence. — A.Saiz/SIPA

Après ses déclarations fracassantes sur Cadena Ser, une radio espagnole, le défenseur international a bien été sanctionné par son club. Selon RMC, le FC Valence l’a mis à pied pour une durée de quinze jours, durant laquelle Adil Rami n’a plus le droit de se rendre au centre d’entraînement ou au stade.

Vendredi, l’ancien Lillois avait rencontré ses dirigeants pour une explication. Le joueur était accompagné de sa sœur Feda qui gère désormais ses intérêts. Cette sanction provisoire n’empêchera pas le joueur de toucher son salaire. Mais le club espagnol a encore dix jours pour infliger une sanction définitive au défenseur central. Si la «faute grave» est retenue contre lui, rami risquerait même le renvoi.