Roland-Garros 2013/Jo-Wilfried Tsonga: «C'est le tournoi où je suis le moins inquiet»

Propos recueillis par Romain Baheux

— 

Jo-Wilfried Tsonga à Roland-Garros le 2 juin 2013.
Jo-Wilfried Tsonga à Roland-Garros le 2 juin 2013. — ROMAIN TARLET / AFP

Même tarif que pour les autres. Vainqueur du Serbe Viktor Troicki en trois sets (6-3, 6-3, 6-3) dimanche, Jo-Wilfried Tsonga s’est qualifié pour les quarts de finale de Roland-Garros où il affrontera Roger Federer ou Gilles Simon. Avec aucun set perdu depuis son entrée en lice, le Français est confiant.

Le match a été rapidement expédié contre Troicki…

C’est toujours bon de gagner en trois sets. Je n’ai pas dépensé trop d’énergie, j’ai bien joué mais j’aurais un gros match au prochain tour. Ce qui est positif, c’est que je suis en quart de finale et que je n’ai encore rien perdu dans le tournoi.

Avez-vous toujours votre quart de finale de l’an dernier contre Novak Djokovic dans un coin de votre tête?

Oui, je l’aurai jusqu’à la fin de ma carrière, même si j’arrive à faire mieux cette année. C’était un grand moment de sport et même si la fin a été tragique pour moi, ça fait partie des beaux films de ma carrière.

On vous sent très serein depuis le début du tournoi…

C’est le tournoi où je suis le moins inquiet sur le terrain parce que c’est de la terre battue, que c’est long, et que c’est un format différent. C’est presque un autre sport que dans un Masters où tu joues en deux sets. Regardez Dimitrov, on en a fait des caisses sur le fait qu’il pouvait battre Djokovic mais il faut aller le chercher Djokovic pour le battre en Grand Chelem. C’est pareil que moi avec Jérémy (Chardy) qui m’avait battu à Toronto où j’étais arrivé deux jours après avoir fait la fête jusqu’à cinq heures du matin aux JO de Londres. Sur un Grand Chelem, on arrive beaucoup mieux préparé, le fait que ça soit trois sets gagnants, ça met une hiérarchie.

Comment décririez-vous votre tennis depuis le début du tournoi?

Ca ne serait pas terrible de dire que mon jeu n’est pas en place. Je n’ai pas perdu un set jusque là, on peut toujours mieux faire mais on peut aussi moins bien faire. Ce qui m’importe c’est de gagner. Rafa a laissé des sets mais il passe et il reste le favori de ce tournoi. Je ne sais pas si ce que je fais est bien. C’est quand tu commences à jouer les Top 10 et à les battre que tu peux avoir un vrai ressenti de tes sensations.