Rugby: triste derby basque, fermé à double tour

© 2013 AFP

— 

Bayonne et Biarritz, peu inspirés et sous tension continuelle à l'occasion d'un faible derby basque, ont livré une copie très terne accouchant d'un triste match nul (6-6), vendredi soir, au stade Jean-Dauger, en ouverture de la 20e journée du Top 14 de rugby.
Bayonne et Biarritz, peu inspirés et sous tension continuelle à l'occasion d'un faible derby basque, ont livré une copie très terne accouchant d'un triste match nul (6-6), vendredi soir, au stade Jean-Dauger, en ouverture de la 20e journée du Top 14 de rugby. — Gaizka Iroz AFP

Bayonne et Biarritz, peu inspirés et sous tension continuelle à l'occasion d'un faible derby basque, ont livré une copie très terne accouchant d'un triste match nul (6-6), vendredi soir, au stade Jean-Dauger, en ouverture de la 20e journée du Top 14 de rugby.

Ce partage des points, le premier en 104 éditions, ne fait évidemment l'affaire de personne, surtout des locaux qui auraient pu pratiquement assurer leur maintien alors que se profilent pour eux deux déplacements délicats à Agen (12e) puis à Bordeaux-Bègles (13e).

A défaut de maîtrise, le premier acte a donné le la, dans cette partie, fermée, que personne ne voulait perdre. Jean-Dauger, à guichets fermés et chauffé à blanc, avait rêvé à un doublé après l'exploit réalisé par ses favoris à l'aller à Aguilera (16-15), il s'est contenté de miettes, et encore.

Pas de mêlées stables, peu de lancements de jeu face à des défenses très agressives, bien organisées, pas de prises de risques: les rivaux n'ont vraiment pas fait la promotion du Top 14, en préférant trop souvent l'occupation et le gagne-petit à la création.

Dommage pour les Bayonnais, un peu plus inspirés mais seulement récompensés par deux pénalités à la pause de Potgieter (à 40 % d'efficacité), alors que le BO, fébrile, se contentait d'une réussite de Yachvili (à 50 % au final) pour rester au contact (6-3, 40).

Les Biarrots, privés initialement de Balshaw (claquage au mollet à l'échauffement) puis d'Harinordoquy, sorti touché aux côtes (32), revenaient même au score, en infériorité numérique -carton jaune pour Barcella- grâce à Yachvili pour une faute grossière de Tialata (59).

De quoi donner des idées aux hommes de Faugeron, plutôt calme sur son banc pour ses retrouvailles avec son ancien club, en net regain de cohésion à l'entrée du dernier quart d'heure, sans parvenir toutefois à percer le verrou de l'Aviron, fermé à double tour.

Dès lors, ce derby ne pouvait se jouer que sur un détail, une indiscipline, une intervention arbitrale, une mêlée enfoncée... Elle intervint à la 73e minute quand le pack bayonnais renversa son vis-à-vis mais la pénalité de Garcia ne trouvait pas la cible. Tout un symbole.

Résultats de la 20e journée du Championnat de France Top 14 de rugby:

vendredi

Bayonne - Biarritz 6 - 6

samedi

(15h00) Stade Français - Clermont

(18h30) Bordeaux-Bègles - Agen

Castres - Montpellier

Mont-de-Marsan - Perpignan

Racing-Métro - Grenoble

(20h45) Toulon - Stade Toulousain

Classement: Pts J G N P pp pc dif 1.Toulon 67 19 14 0 5 530 309 221 2.Clermont 64 19 14 0 5 479 299 180 3.Stade Toulousain 60 19 13 0 6 501 336 165 4.Castres 54 19 11 1 7 427 334 93 5.Montpellier 53 19 12 0 7 403 389 14 6.Racing-Métro 50 19 11 0 8 344 311 33 7.Perpignan 48 19 10 0 9 433 427 6 8.Grenoble 47 19 11 0 8 378 402 -24 9.Biarritz 43 20 9 1 10 345 380 -35 10.Stade Français 41 19 9 1 9 435 466 -31 11.Bayonne 37 20 7 1 12 292 439 -147 12.Agen 27 19 5 0 14 292 459 -167 13.Bordeaux-Bègles 25 19 4 0 15 360 424 -64 14.Mont-de-Marsan 15 19 2 0 17 260 504 -244

NDLR: Victoire = 4 pts, nul = 2 pts, défaite = 0 pt

Bonus: 1 pt pour une victoire avec 3 essais de plus que l'adversaire, 1 pt pour une défaite de 7 pts ou moins.

Les 2 premiers qualifiés pour les demi-finales.

Les clubs classés de 3 à 6 disputent des barrages pour les demi-finales.

Les 2 derniers en Pro D2.