Top 14: Toulon douché à froid par le Racing

A Toulon, Thibault Vielle

— 

Les Toulonnais, actuels leader du Top 14, n’ont pas affichés leur tranquillité habituelle face au Metro Racing dimanche soir. Pire le navire de la Rade qui écrase tout ce qui bouge dans son antre cette saison a montré de véritables fêlures en s’inclinant 15 à 19. Les Varois se sont fait bousculer à domicile par une très belle équipe francilienne dimanche lors de la 15e journée du Top 14.

Un évènement à Mayol qui n’avait pas vu ça depuis 2011 lors de la coupe du monde de rugby. Les Toulonnais sont apparus bien apathiques et curieusement maladroits tant la reprise du championnat a été dure. 

 Un duel de botteurs

Ces maladresses pourtant inhabituelles de la part des avants varois font le bonheur du buteur du Metro Racing Wizniewski qui convertit ainsi toutes les offrandes récompensant ainsi la belle entame de son équipe, 10e du Top 14. Heureusement pour le stade Mayol qui a affiché encore une fois complet, la botte du chouchou Jonny Wilkinson allait bientôt répondre aux «affronts» françiliens permettant ainsi de mener 9 à 6 à la pause dans ce duel de numéro 10.

Lors de la seconde période, même scénario, les Parisiens profitent de la fébrilité varoise pour inscrire un essai par l’intermédiaire du numéro 10 Wizniewski, très en forme dimanche (43e, 9-13). L’ ouvreur de la rade «Wilko» se charge de réduire le score côté RCT. Cela ne suffira pas, c’est la douche froide à Mayol et les Franciliens s’imposent 19 à 15.