Gorillas

Le boom de la livraison

Service Commander ses courses et les recevoir en 10 minutes, pari relevé par certaines start-ups

Dorothée Blancheton - 20 Minutes Production
— 
Se faire livrer en 10 minutes avec Gorillas — 20 Minutes Production

La livraison à domicile connaît un réel essor en France, boostée par la Covid. D’après le baromètre de Médiamétrie et la Fevad* sur l’audience du e-commerce en France, le nombre de cyberacheteurs a augmenté de 1,5 millions en un an, et plus de 85% ont privilégié la livraison à domicile. Dans le secteur, la concurrence est âpre. Pas de quoi effrayer Gorillas, société de livraison de courses créée en juin 2020 en Allemagne, et déjà présente dans une vingtaine de villes outre-rhin, aux Pays-Bas, au RoyaumeUni, et depuis la mi-avril à Paris. L’entreprise relève le défi de livrer les courses en seulement 10 minutes à partir du paiement de la commande sur l’appli, pour un tarif unique de 1,80€. Un service accessible 7 jours sur 7 de 7h à 23h.

Une organisation optimale

Sa stratégie ? Proposer plus de 2000 références de produits frais, épicerie, boissons (70% de marques nationales et 30% de produits locaux) au prix des grandes surfaces en les stockant dans ses propres entrepôts, appelés « stores ». Chacun fait 300 à 500 m² et a un rayon d’action de 1,5 km pour couvrir les besoins de 80 000 à 130 000 personnes. Sur place, une dizaine de salariés préparent les commandes en quelques minutes tandis qu’une quinzaine de cyclistes livrent les courses dans un délai de moins de 10 minutes. « Notre modèle de rentabilité est basé sur le volume. Nous avons besoin de 5 à 7 fois moins d’infrastructures que la grande distribution pour couvrir le même nombre de demandes. Nous avons un niveau d’excellence opérationnelle qui nous permet d’être rapide sans stresser les équipes ni mettre en jeu leur sécurité », explique Pierre Guionin, directeur général de Gorillas France.

Il faut dire que le secteur de la livraison à domicile est souvent pointé du doigt pour ses conditions de travail précaires. Gorillas dispose de sa propre flotte de cyclistes engagés en CDI au moins 20h par semaine et leur fournit des vélos électriques ainsi qu’un bon équipement. Quant aux commerces de proximité, eux aussi, peuvent tirer profit de cette présence. « On revitalise les quartiers dans lesquels on s’implante car on aide les commerçants à vendre leurs produits via un canal supplémentaire. Le boulanger Anthony Bosson, par exemple, vend son pain dans nos stores parisiens », ajoute Pierre Guionin. La start-up poursuit son développement à vitesse grand V : elle ouvre un à deux stores par semaine en Ile-de-France et espère être présente d’ici la fin de l’année dans une quinzaine de villes françaises.

Ce contenu a été réalisé par 20 Minutes Production, l'agence de contenu de 20 Minutes, pour Gorillas