Facebook: Des adolescents payés 20 dollars par mois pour livrer leurs données personnelles

DATA Depuis 2016, « Facebook Project » observe grâce un VPN l’activité en ligne des utilisateurs volontaires…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de Facebook.
Illustration de Facebook. — LODI Franck/SIPA

Dans le cadre de son programme Facebook Research, lancé en 2016, Facebook aurait versé 20 dollars par mois (environ 17 euros) à des internautes en échange de leurs données personnelles. C’est ce que révèle une enquête publiée ce mercredi par Techcrunch.

Les utilisateurs ainsi rémunérés avaient entre 13 et 35 ans. Il y avait donc des adolescents et des mineurs parmi eux. Les participants autorisaient Facebook à surveiller leurs habitudes numériques, notamment les fonctions liées aux photos, vidéos, à la navigation, aux recherches ou encore aux échanges sur messageries privées.

« Il n’y avait rien de "secret" »

Certains auraient aussi été amenés à communiquer leur historique d’achats sur Amazon. Les participants du projet, aussi appelé « Project Atlas », étaient dédommagés sous forme de cartes cadeau, précise Numerama.

Facebook ne nie pas l’existence de Facebook Research. Le projet avait pour but de collecter des données relatives aux habitudes des utilisateurs en utilisant un VPN capable de suivre l’activité en ligne. Tous les participants, ou leurs représentants légaux pour les mineurs, connaissaient la nature du projet.

« Il n’y avait rien de "secret" », affirment les responsables de Facebook. « Il ne s’agissait pas d''espionnage" puisque l’ensemble des personnes qui ont signé pour participer, se voyaient clairement demander la permission et étaient payées. » Selon les chiffres du réseau social, moins de 5 % des participants étaient des adolescents. « Et tous avec un formulaire d’accord signé par leurs parents », précise l’entreprise.