20 Minutes : Actualités et infos en direct
technologieUne ville adopte un projet de loi rédigé par ChatGPT en quelques secondes

ChatGPT a rédigé un projet de loi en quelques secondes, et une ville l’a adopté

technologieL’intelligence artificielle d’OpenAI a fourni à un conseiller municipal deux idées auxquelles il n’avait jamais pensé
Une ville brésilienne a adopté un projet de loi rédigé en quelques secondes par ChatGPT. (illustration)
Une ville brésilienne a adopté un projet de loi rédigé en quelques secondes par ChatGPT. (illustration) - Rafael Henrique / SOPA Images / SIPA
20 minutes avec agence

20 minutes avec agence

Après s’être improvisé médecin, ou encore juge, ChatGPT a récemment joué le rôle de législateur. L’intelligence artificielle développée par OpenAI n’aurait eu besoin que d’une quinzaine de secondes pour rédiger un projet de loi qui est entré en vigueur fin novembre à Porto Alegre, une ville du sud du Brésil comptant plus de 1.300.000 habitants. Une histoire totalement loufoque révélée par le Washington Post et relayée par nos confrères de BFM Tech.

Le dépositaire de ce projet de loi n’est autre que Ramiro Rosário, un conseiller municipal de Porto Alegre. « Submergé de demandes » mais ne souhaitant « pas rester inactif », l’homme passionné de nouvelles technologies a interrogé ChatGPT au sujet des dépenses liées au remplacement des compteurs d’eau volés.

Gain de temps

Selon nos confrères, Ramiro Rosário a donné une seule consigne de 250 caractères à l’IA : « Créer une loi municipale pour la ville de Porto Alegre, émanant du pouvoir législatif et non de l’exécutif, qui interdit au service municipal des eaux et des eaux usées de facturer le propriétaire pour le paiement d’un nouveau compteur d’eau lorsque celui-ci est volé. »

Seulement quinze secondes plus tard, ChatGPT lui aurait suggéré deux idées auxquelles il n’avait pas encore pensé : fixer un délai de trente jours pour que la ville remplace les compteurs d’eau volés et, en cas de non-respect de ce délai, « exempter les propriétaires du paiement de leurs factures d’eau ». Une proposition qui a par la suite été validée par l’ensemble des membres du conseil municipal.

Ramiro Rosário a salué le gain de temps obtenu grâce par l’IA. « En un rien de temps, l’intelligence artificielle a examiné les meilleures références en matière de rédaction de projets de loi à l’intérieur et à l’extérieur du pays », a-t-il mis en avant, assurant que ces outils « peuvent être exploités pour le bien du public, si nous sommes informés des meilleures pratiques ».

Sujets liés