Pad Air : Après ses smartphones, montres et écouteurs, Oppo montre ses tablettes

ARDOISE NUMERIQUE Oppo se lance sur le marché des tablettes numériques avec sa Pad Air, une ardoise à écran de 10,6 pouces vendue moins de 300 euros, que « 20 Minutes » a pu tester

Christophe Séfrin
— 
La tablette Pad Air d'Oppo convient prioritairement pour les usages courants.
La tablette Pad Air d'Oppo convient prioritairement pour les usages courants. — OPPO
  • Le constructeur chinois Oppo lance en France sa première tablette numérique.
  • La Pad Air, vendue à 299 euros en 64 Go, est une agréable tablette à écran LCD de 10,6 pouces, qui peut convenir à la plupart des usages, notamment familiaux.
  • Son processeur et son taux de rafraîchissement ne lui permettront cependant pas de séduire les gamers.

Quel budget investir dans une nouvelle tablette numérique ? Alors que l’inflation impose des arbitrages, Oppo lance sa Pab Air, sa première ardoise numérique. Son prix : 299 euros. Low cost l’ardoise numérique du fabricant chinois ?

La marque, qui se distingue en téléphonie avec sa gamme Find X ou en mobilité avec ses écouteurs, montres et bracelets connectés, tente en cette rentrée une incursion sur le marché très disputé des tablettes à petit prix, un marché où l’on attend également Honor et sa future tablette Pad 8 (349 euros).

Une tablette presque comme les autres

Qu’est-ce qui distingue une tablette numérique d’une autre tablette numérique ? Son système d’exploitation ? Oui. Entre iOS (pour les iPad) et Android (pour les autres), le choix est vite fait. La Pad Air, tourne, elle sous Android 12.

Sa taille d’écran ? Assurément : celui de la nouvelle Oppo Pab Air mesure 10,6 pouces (en LCD ; 60 Hz). De l’iPad mini d’Apple (8,3 pouces), à la Galaxy Tad S8 Ultra de Samsung (14,6 pouces), les formats varient, mais le cœur de marché se situe autour de 10 pouces.

Son poids ? Sans doute : la Pad Air est légère avec ses 440 grammes. Sa coque arrière qui associe métal et plastique y contribue.

Sa mémoire ? Notamment : ses 64 Go embarqués (extensibles jusqu’à 512 Go avec carte microSD) peuvent ici convenir à la plupart des usages*. Mais le cœur du marché est plutôt situé à 128 Go.

Son prix ? Essentiellement : vendue 299 euros, l’Oppo Pab Air reste relativement accessible pour une tablette de 10 pouces.

La tablette à écran de 10,6 pouces Pad Air d'Oppo, lancée en France à 299 euros en 64 Go.
La tablette à écran de 10,6 pouces Pad Air d'Oppo, lancée en France à 299 euros en 64 Go. - OPPO

« 60 % des tablettes vendues en France coûtent moins de 300 euros », précise d’ailleurs le constructeur en citant les chiffres de l’institut Gfk. Il y a donc fort à penser qu’Oppo a préféré ne pas prendre trop de risques pour se lancer en France, où 2,1 millions d’ardoises ont été vendues l’an passé (un volume de vente en baisse de 13 %).

Parfaite pour le streaming

A l’essai, la Pab Air, qui est uniquement Wifi, se révèle d’un usage agréable. Sa légèreté est effectivement un atout et l’on apprécie sa préhension. Son format compact (245 x 155 x 6,94 mm) la rend aussi très simple à transporter. Soulignée sur son sommet par une jolie finition en forme de dunes, la coque arrière offre un bon maintien. L’écran (2000 x 1200 pixels), avec ses fines bordures de 8 mm, affiche une belle visibilité même s’il faut pousser un peu sa luminosité pour certains visionnages. On aurait préféré davantage de contrastes. Mais avec sa dalle LCD, la Pad Air ne peut rivaliser sur ce terrain avec les tablettes à écran OLED, qui restent beaucoup plus onéreuses.

Bon point côté audio. Embarquant quatre haut-parleurs (avec compatibilité Dolby Atmos), l’ardoise se défend très bien à l’écoute, avec un son stéréo aussi enveloppant qu’il peut l’être sur ce type d’engin. Pas de prise casque, cependant.

La coque arrière de la Pad Air d'Oppo associe métal et plastique.
La coque arrière de la Pad Air d'Oppo associe métal et plastique. - OPPO

Passons rapidement sur la photo qui n’est décidément pas l’apanage des ardoises numériques. Avec son unique capteur arrière de 8 mégapixels, et son capteur avant de 5 mégapixels, la Pab Air ne peut être utilisée que pour de l’appoint en photo/vidéo ou de la visio. Elle ne dispose d’ailleurs pas de flash. Quand à sa vélocité, son processeur (le Snapdragon 680 de Qualcomm, qui équipe des smartphones d’entrée de gamme, comme le Realme 9 ou le Moto G42) ne permettra pas d’aller bien loin si l’on est gamer. Avec sa batterie de 7100 mAh, la Pad Air revendique une autonomie assez confortable : jusqu’à 12 heures en vidéo et 15 heures en visio.

Une tablette d’abord familiale

Reste que la tablette d’Oppo nous en donne pour notre argent. Testée durant plusieurs jours, l’ardoise convient pour les usages courants et s’avère principalement familiale : mail, surf sur Internet, streaming et casual games. Si elle n’est effectivement pas faite pour les hardcore gamers, elle peut s’avérer pratique pour un peu de productivité. Oppo a d’ailleurs prévu une fonction « Multiscreen Connect » qui permet de prendre la main sur son smartphone et d’en affiocher le contenu. Pratique pour taper des courriels, accéder à des dossiers… bien que cette fonction ne soit réservée qu’aux smartphones Oppo.

Il est aussi possible de lui greffer un clavier Bluetooth. Bien dommage cependant qu’Oppo n’en propose pas un qui soit spécifiquement dédié à sa Pab Air. Pas plus qu’un stylet, qui aurait rendu son ardoise plus polyvalente… La prudence est donc bien de mise chez le constructeur qui, visiblement, veut tâter le marché hexagonal des tablettes avant de l’investir avec davantage d’ambition. Pour l’heure, sa Pab Air n’est ainsi vendue que sur son site, ou chez Boulanger.

* La Pab Air d’Oppo est également proposée en 128 Go au prix indicatif de 349 euros.