Screeneo U4 : Philips dégaine son projecteur ultra courte focale à petit prix (mais ça ne va pas durer)

VIDEOPROJECTION Avec son Screeneo U4 que « 20 Minutes » a pu tester, Philips lance le vidéo projecteur à ultra courte focale le moins cher du marché

Christophe Sefrin
— 
Le projecteur à ultra courte focale Screeneo U4 de Philips, testé par la rédaction de «20 Minutes».
Le projecteur à ultra courte focale Screeneo U4 de Philips, testé par la rédaction de «20 Minutes». — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • Avec son nouveau projecteur Screeneo U4 à ultra courte focale, Philips va faire du bruit.
  • Ce type d'appareil, généralement proposé à partir de 2.000 euros, est provisoirement vendu 599 euros sur la plateforme Indiegogo.
  • Une bonne affaire, sans doute, même si l'appareil manque un peu de luminosité et a besoin d'une clé comme le Chromecast de Google ou le Fire TV d'Amazon pour être vraiment complet.

Petit projecteur, (très) grand écran ! Après son remarqué mais bien trop cher Screeneo U3 vendu près de 2.000 euros, Philips récidive avec son Screeneo U4. Lancé sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo où il a récolté près de 1,9 million d’euros de commandes, ce vidéoprojecteur à ultra courte focale y est encore proposé à 599 euros, contre 1.199 euros lorsqu’il se trouvera en magasin. Une Bonne affaire ? « 20 Minutes » a pu le tester en avant-première.

2 mètres de diagonale à 30 cm du mur

Déballé, le Screeneo U4 surprend par sa toute petite taille. Mesurant 12,35 x 8,15 x 22,35 cm (pour 1,4 kg), l’appareil s’avance avec un design assez épuré. Outre sa discrétion, ce vidéoprojecteur est donc ultra courte focale. Cela signifie qu’il est possible de le placer très près de son écran ou mur de projection. Jugez plutôt : il propose une diagonale d’écran de 15 pouces (soit 38 cm) à 19,5 cm de distance, et jusqu’à 2 m de diagonale à 30,5 cm ! C’est un point positif qui fait de lui un champion de la discrétion. Mais aussi un équipement qui peut passer très simplement de pièce en pièce.

Full HD, comptable HDR10, ils est plutôt bien pourvu pour satisfaire nos envies toujours plus gourmandes d’images. Pour cela, il dispose de deux prises HDMI (dont une CEC) et d’une prise USB 2.0. Sa section audio est elle aussi plutôt bien pourvue, avec, à bord, une paire de haut-parleurs de 2x 15 watts. Originalité : le Screeneo U4 est également Dual Bluetooth. Cela veut dire qu’on peut lui connecter deux enceintes sans fil, mais aussi des écouteurs ou un casque pour une écoute en stéréo. Un casque filaire fera également l’affaire avec une prise mini-jack 3.5.

Image XXXL mais luminosité XL

Nous l’avons constaté lors de notre test : le Screeno U4 est la simplicité incarnée. Sans avoir à procéder au moindre réglage (l’appareil fait sa mise au point et sa correction de trapèze seul), il est prêt à l’emploi. Tout juste faut-il entrer dans son Menu pour ajuster la luminosité et sélectionner la sortie audio désirée. Ensuite, on y branche lecteur Blu-ray/DVD, ordinateur, clé USB… et l’on profite de ses contenus télécommande en main.

Le Screeneo U4 est un projecteur à ultra courte focale.
Le Screeneo U4 est un projecteur à ultra courte focale. - PHILIPS

Si l’effet « waouh » s’impose lorsque l’image s’affiche en très, très grand et bien nette, alors que l’appareil est posé au pied de notre mur blanc, il nous a cependant vite fallu tirer les rideaux de notre salon pour lui offrir un cadre plus propice à la qualité de son affichage. La raison ? Avec sa luminosité de 400 lumens, le vidéoprojecteur est à la peine dans une pièce où la pénombre n’est pas faite. D’où des contrastes qui manquent vraiment de profondeur et des noirs un peu délavés. Le Screeneo est donc plutôt adapté à une vraie séance ciné/séries dans une pièce plongée dans le noir, qu’à un usage télévisuel.

Une vraie expérience cinéma

De son côté, la qualité audio proposée est plutôt convaincante, vu la petite taille du produit. Le bruit du ventilateur de l’appareil est parfaitement couvert. L’association de deux enceintes Bluetooth (pour peu qu’on en possède une paire et qu’elles soient puissantes) ajoute à l’immersion de l’utilisateur et permet d’élargir le spectre sonore en disposant les enceintes de part et d’autre de l’image. A la clé, une véritable expérience cinématographique.

La conectique du vidéo projecteur Screeneo U4 de Philips.
La conectique du vidéo projecteur Screeneo U4 de Philips. - PHILIPS

Face au Screeneo U4, l’impression générale est plutôt bonne. Sinon sa luminosité qui mériterait d’être renforcée, il lui manque finalement de quoi rapatrier des contenus sans qu’il soit besoin de lui brancher un quelconque lecteur. Nous aurions franchement apprécié qu’il soit par nativement Android TV, histoire de simplifier encore son usage. En lieu et place, il faudra lui ajouter une clé Chromecast de Google (69 euros), un FireStick d’Amazon (59 euros) ou un boîtier Apple TV (à partir de 159 euros)…

Plutôt intéressant pour son lancement exclusif sur Indiegogo (599 euros, c’est un très bon prix pour un projo à ultra courte focale !), le Screeneo U4 risque de le devenir un peu moins enthousiasmant lorsqu’il arrivera dans le commerce, en août, à 1.199 euros. Il se retrouvera alors face à des projecteurs mieux équipés et moins chers, comme le tout nouveau The Freestyle de Samsung (un modèle à courte focale vendu 819 euros). Voire, face à des projecteurs classiques, mais mieux connectés et plus lumineux, comme le W1800i de BenQ (1.290 euros). Ce modèle Android TV affiche une luminosité de 2.000 lumens. Et est Ultra HD.