Plusieurs milliers de chants « terroristes et extrémistes » supprimés de SoundCloud

DJIHADISME Certains contenus supprimés avaient déjà été écoutés des milliers de fois

20 Minutes avec agences
— 
Des écouteurs (illustration).
Des écouteurs (illustration). — Rupixen / Pixabay

Plusieurs contenus ont été supprimés de la plateforme de distribution audio SoundCloud. Il s’agit de chants « terroristes et extrémistes » utilisés en ligne comme propagande par des djihadistes pour attirer des jeunes recrues, a annoncé ce vendredi Europol, l’agence européenne de police établie à La Haye. Durant une opération menée entre le 5 et le 13 mai, « plus de 1.000 contenus illégaux ont été signalés comme contenus terroristes ou extrémistes », a ajouté l’agence dans un communiqué.



« Prévenir la radicalisation en ligne »

« Parmi les contenus référencés figuraient des chants djihadistes en plusieurs langues ainsi que des fragments audio faisant la promotion de groupes violents et extrémistes de droite », a-t-elle précisé. Certains de ces contenus avaient déjà été écoutés des milliers de fois, a souligné Europol, ajoutant qu’une fois mise au courant, SoundCloud a supprimé les fichiers, considérés comme une violation de ses conditions.

L’opération, lancée par les autorités allemandes, a été menée par Europol conjointement avec cinq autres pays, le Danemark, la Hongrie, le Portugal, l’Espagne et le Royaume-Uni, en collaboration avec SoundCloud. Elle fait partie d’un partenariat public-privé en cours entre SoundCloud, les forces de l’ordre et Europol visant à lutter contre « l’abus terroriste d’Internet, à prévenir la radicalisation en ligne et à protéger les droits fondamentaux », a précisé Europol.