TikTok : D’importants créateurs se plaignent des revenus générés par leurs contenus

RESEAUX SOCIAUX Plusieurs créateurs de contenu sur TikTok, dont Mr Beast et Hank Green, s’offusquent des sommes dérisoires perçues pour leurs vidéos, bien que celles-ci comptabilisent parfois des millions de vues

Amelie Van Hecke pour 20 Minutes
— 
TikTok: les créateurs se plaignent de leur rémunération
TikTok: les créateurs se plaignent de leur rémunération — Geeko

Il est devenu habituel que les influenceurs soient rémunérés pour leur travail sur les réseaux sociaux, ce qui a permis, au fil des années, que leur activité devienne un réel métier. Pourtant, TikTok, qui verse de l’argent à ses créateurs depuis peu, ne semble pas appliquer les mêmes règles que les autres applications, alors qu’il est extrêmement populaire et rassemble plus d’un milliard d’internautes.

Mr Beast est un TikTokeur américain très suivi. En effet, avec ses 32 millions d’abonnés et les milliards de vues de ses vidéos, le vidéaste s’étonne des revenus qu’il touche et n’hésite pas à les partager sur Twitter.

Des revenus non proportionnels aux vues

Il annonce avoir touché environ 15.000 dollars depuis le début de la rémunération sur TikTok, au mois d’avril 2021. Si la somme peut paraître élevée, elle est en fait très peu cohérente par rapport à l’audience de Mr Beast, surtout si l’on compare avec les revenus générés sur les autres réseaux sociaux.

Il y a quelques jours, Hank Green a fait le même constat sur sa chaîne YouTube : il estime que les revenus moyens d’un TikTokeur s’élèvent à moins d’un dollar par jour et à 2,2 centimes pour 1.000 vues.

Le fonctionnement du Creator Fund

Sur TikTok, les vidéastes sont rémunérés via le Creator Fund, destiné uniquement aux créateurs qui ont cumulé plus de 100.000 vues au cours des 30 derniers jours. À partir de cette condition, beaucoup de comptes sont déjà écartés, alors que YouTube, par exemple, est moins exigeant au niveau de l’éligibilité d’une chaîne à la monétisation.

De plus, TikTok a expliqué que « les fonds que percevra chaque créateur seront calculés en fonction du nombre de vues, l’authenticité de ces vues, le taux d’engagement sur les contenus, et sur le respect des conditions d’utilisation de la plateforme. Le total changera tous les jours, et sera dépendant du nombre total publié ce jour par la communauté, ce qui veut dire qu’il fluctuera en fonction de la quantité de contenu publié ».

Il n’y a donc aucune règle précise quant à la monétisation. D’autant plus que le réseau social semble avoir fixé un budget total de 200 millions de dollars à verser aux vidéastes sur les trois prochaines années. Ce budget pourrait être revu à la hausse mais ne correspond absolument pas au succès phénoménal de l’application.

Malgré le fonctionnement particulier du Creator Fund, TikTok rappelle que d’autres rémunérations sont possibles, notamment les partenariats avec des marques, ce qui se fait très fréquemment sur toutes les applications.

Peut-être que la résolution se trouvera dans une option que TikTok semble envisager : une version Premium payante pour les abonnés, leur permettant d’accéder à plus de contenus et valorisant davantage le travail des créateurs.