Coronavirus : Des comptes Twitter « antivax » très suivis suspendus par la plateforme

MODERATION Les réseaux sociaux font face à une forte pression pour supprimer ou modérer les contenus anti-vaccins qui prolifèrent sur leurs plateformes depuis le début de la pandémie

H. B.
— 
Illustration du vaccin contre le Covid-19.
Illustration du vaccin contre le Covid-19. — Daiano Cristini/Sintesi/SIPA

Il semblerait que Twitter ait décidé de faire un peu de ménage sur sa plateforme. Plusieurs comptes anti-vaccins très suivis ont été suspendus ces derniers jours par le réseau social. Parmi ces comptes figurent@Le_General_Off (suivi par plus de 60.000 followers), @L_infirmier_ (près de 55.000 abonnés), @LaureGonlezamar ou encore@rognologue.

« Plusieurs gros comptes de désinformation manifeste suspendus récemment ! Je crois que si les gens propagent volontairement des fausses infos la suspension est la seule solution », a tweeté jeudi Nathan Peiffer-Smadja, chef de clinique au service infectiologie de l’hôpital Bichat, très actif sur les réseaux sociaux.


Plusieurs chaînes de personnalités « antivax » supprimées sur YouTube

Ces comptes Twitter étaient connus pour propager de fausses informations concernant le coronavirus et la vaccination. Plusieurs d’entre eux avaient notamment relayé l’histoire de la jeune lycéenne décédée après avoir été vaccinée à Gardanne (Bouches-du-Rhône), laissant entendre que le vaccin serait à l’origine de sa mort.

Les réseaux sociaux font face à une forte pression pour supprimer ou modérer les contenus anti-vaccins qui prolifèrent sur leurs plateformes depuis le début de la pandémie. La plupart d’entre eux ont réellement décidé de s’attaquer à ce problème. Mi-septembre, Facebook a notamment présenté un nouvel outil de lutte contre les groupes complotistes ou violents, visant notamment le mouvement allemand « Querdenken » (ou « Anticonformiste »), qui associe les mesures sanitaires contre la pandémie de Covid-19 à des privations de liberté anticonstitutionnelles.

YouTube a également annoncé ce mercredi le renforcement de sa politique de lutte contre les contenus anti-vaccins et a supprimé plusieurs chaînes de personnalités américaines « antivax » très suivies. « Les contenus qui prétendent faussement que les vaccins approuvés sont dangereux et provoquent des effets chroniques sur la santé, qui affirment que les vaccins ne réduisent pas la transmission des maladies ou le fait de contracter des maladies ou qui contiennent des informations erronées sur les substances contenues dans les vaccins seront supprimés », a indiqué la plateforme dans un communiqué.