Leica lance le Leitz Phone, son tout premier smartphone à destination du marché japonais

SMARTPHONE Comme on peut s’en douter, ce smartphone haut de gamme est taillé pour la photographie

Etienne Froment pour 20 Minutes

— 

Leica va commercialiser son premier smartphone
Leica va commercialiser son premier smartphone — Geeko

Leica lorgne de plus en plus sur le marché des smartphones. L’entreprise allemande s’était déjà alliée à Huawei, apportant son expertise pour améliorer l’algorithme du fabricant et sa marque pour supporter celle de Huawei. Aujourd’hui, elle lance son premier smartphone sur le marché nippon, le Leitz Phone. L’appareil n’a toutefois pas été conçu par la marque allemande puisqu’il s’agit en réalité d’un smartphone Sharp rebrandé, qui ne sera proposé que sur le marché nippon.

Pour l’heure, il n’est donc pas question d’établir une marque sur le marché du mobile ni de venir concurrencer les géants du secteur. Leica profite d’un partenariat avec l’opérateur Softbank qui voit a priori une jolie opportunité dans ce mariage entre le spécialiste de la photo et Sharp.

Haut de gamme, mais pas exceptionnel

Niveau performances, on est face à un modèle haut de gamme qui bénéficie de toute l’expertise de Sharp dans le milieu. Il est équipé d’un joli écran OLED de 6,6″, d’une résolution de 2730×1260 pixels, 240 Hz, embarque un processeur Snapdragon 888 épaulé par 12 Go de RAM et 256 Go de stockage et une batterie de 5000mAh. Là où le Leitz Phone surprend en revanche, c’est au niveau de la photo, avec son seul et unique capteur de 20 mégapixels (f/1.9), qui tient difficilement la comparaison avec ses rivaux. Leica axe sa communication sur l’orientation dudit capteur, un ultra-grand-angle d’une taille de 1″, qui se veut l’équivalent d’un 19mm. Mais cela risque de paraître léger aux amateurs de photographie, notamment en termes de flexibilité sur le terrain. A l’avant, on retrouve également un capteur de 12,6 mégapixels, qui n’a lui non plus rien d’exceptionnel.

Côté prix en revanche, le luxe se paye cash. Il faudra compter sur un tarif de 188.000 yens, soit environ 1.425 euros.