Sophia-Antipolis : Marre des notifications en cascade ? L’appli mobile Knock In les « filtre et les trie »

INNOVATION Elle a déjà été téléchargée par 30.000 utilisateurs dans le monde et ses concepteurs lancent un crownfunding pour aller plus loin

Elise Martin

— 

L'application Knock In, développée à Sophia Antipolis, permet de mieux gérer ses communications avec ses contacts
L'application Knock In, développée à Sophia Antipolis, permet de mieux gérer ses communications avec ses contacts — E. Martin / ANP / 20 Minutes
  • Knock In est une application de la start-up YellowTwigs développée à Sophia Antipolis avec des étudiants encore en cursus universitaire.
  • Elle permet de gérer ses communications avec ses contacts, notamment dans les notifications reçues.
  • Un financement participatif a été lancé pour pouvoir développer davantage l’application et répondre au mieux aux demandes des utilisateurs.

Les SMS, les mails, les messageries instantanées… Il existe de plus en plus de manières de correspondre avec un smartphone. Autant d’applis que de notifications qui peuvent faciliter, comme brouiller, notre quotidien. C’est à partir de ce constat que Jean-François Coudeyre a créé, avec son associé et des étudiants de Nice, Knock In : un « assistant de communication » pour Android dont le but est de filtrer et trier toutes ces alertes.

Un an plus tard, l’appli mobile mise au point dans la technopôle de Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes) a été téléchargée près de 30.000 fois dans le monde entier. Et les entrepreneurs veulent aller encore plus loin. Ils veulent proposer une version améliorée avec davantage de fonctionnalités dès le mois de septembre. « Nous avons lancé une campagne de crowdfunding pour pouvoir développer une série d’options supplémentaires, lance Jean-François Coudeyre. C’est aussi le moyen d’être plus visible. On est preneurs de suggestions pour avoir une application la plus complète possible. »

« Actuellement, vous recevez seulement les notifications des contacts choisis en amont, les "VIP", rappelle-t-il. Et vous pouvez consulter le reste des éléments reçus quand vous le souhaitez. La version initiale permet de centraliser les messages d’une personne, qu’elles viennent de WhatsApp, des mails ou d’un SMS. Pour la prochaine version, on aimerait rajouter d’autres applications de messageries instantanées comme Messenger de Facebook ».

« Le contact au centre de la communication »

Depuis le lancement en février 2020, le cofondateur a constaté que son idée était réellement « utile dans la vie de tous les jours ». « Tout au long de la journée, on reçoit énormément d’alertes pour le travail, la famille ou des publicités. Mais toutes ces sollicitations n’ont pas la même importance. Pourtant, elles génèrent à chaque fois du stress et elles déconcentrent l’utilisateur. Plutôt que déconnecter complètement et provoquer la peur de manquer quelque chose, on a opté pour une alternative qui simplifie la communication. »

Il ajoute : « Certaines personnes paient des coachs pour gérer leur relation avec un téléphone. Selon nous, la solution est de remettre le contact au centre de notre communication, plutôt que de passer tout son temps sur les applications à filtrer les informations reçues. »

Bientôt sur iOs ?

En plus, de simplifier la réception des messages, Knock In facilite également l’envoi. « L’interface propose la fiche du contact avec les applications qu’il utilise. Il y a aussi une option pour envoyer un message sur plusieurs plateformes en même temps. Si on peut, on améliorera ce service pour permettre de savoir où est-ce que cette personne préfère recevoir ces messages ». Il est également possible de changer les « VIP » s’ils ne le sont plus dans votre quotidien.

Dans les cartons, le concepteur a aussi « l’élargissement à iOs ». « C’est dans les configurations que nous aimerions développées », précise-t-il. Il planche également sur la possibilité de personnaliser des sonneries différentes pour chaque « VIP ». L’application est téléchargeable dans le monde entier et dans dix langues.