Nice : Les six comptes Instagram à suivre en 2021

RÉSEAUX SOCIAUX Pour découvrir la ville et ses environs, pour passer au zéro déchet ou pour découvrir les coulisses du CHU, voici une liste non-exhaustive de comptes Instagram à suivre en cette nouvelle année quand on est Niçois (ou pas)

Elise Martin

— 

Niceislove et Goodfoodaddressnice sont deux comptes à suivre sur Instagram pour en prendre plein les yeux.
Niceislove et Goodfoodaddressnice sont deux comptes à suivre sur Instagram pour en prendre plein les yeux. — E.Martin / ANP / 20 Minutes
  • Depuis 2017, deux infirmières racontent en photos leur quotidien au service réanimation du CHU à travers le compte Instagram @derrierenosportes.
  • Le compte @zerodechetnice propose des astuces pour adopter un mode de vie avec le minimum de déchets.

Instagram, réseau social préféré des 16-25 ans selon un sondage réalisé en 2020, est devenu incontournable dans tous les domaines, notamment pendant la crise du coronavirus.

L’application qui permet de partager des photos et des vidéos (avec des effets et/ou des filtres, en « stories » ou en posts) comptabilise aujourd’hui plus d’un milliard utilisateurs. Pour rester à la page tout en étant près de la plage, voici une liste de comptes à suivre sur Instagram quand on habite sur la Côte d’Azur.

Au cœur de l’actualité avec le CHU de Nice

Pauline et Émeline sont deux infirmières dans le service réanimation du CHU de Nice. Le 31 juillet 2017, elles postent leur première publication à travers le compte @derrierenosportes en lien avec un projet photo où elles impriment ces clichés dans les couloirs de la salle d’attente. Elles racontent : « Les intérêts étaient multiples : la cohésion d’équipe, aborder la réanimation pour les familles de nos patients durant les longues heures d’attente. Nous l’avons associé à ce compte Instagram pour que notre équipe puisse voir l’avancée et que le grand public puisse découvrir la réanimation ».

Après une pause de huit mois, où elles ont réalisé un livre, elles sont revenues au service au moment de la première vague. Depuis, elles continuent de partager avec leurs 8.656 abonnées leur quotidien dans ce service « fermé et peu connu ». À travers les clichés en noir et blanc et des légendes qui donnent le sourire, les deux infirmières montrent les coulisses de cet univers qui s’est réorganisé pour devenir « un confinement dans un confinement ».

Et si l’année commençait en changeant de mode de consommation ?

L’association Zéro Déchet Nice, groupe local de Zero Waste France, agit à l’échelle locale pour promouvoir un mode de consommation avec le moins de gaspillage et de déchets possibles.

Depuis le 6 septembre 2016, date du premier post sur leur compte, les bénévoles de l’association propose à leurs 1.015 abonnés des contenus informatifs, des conseils, des défis et des adresses partenaires de la démarche. Le collectif s’est adapté au coronavirus et propose des astuces pour consommer raisonnablement en cette période.

Être sensibilisé-es à la cause des femmes localement

Créé en 2018 dans le but de sensibiliser et de lutter contre les violences sexistes et sexuelles, le collectif NousToutes s’est développé dans toute la France. Repris par Alexia en octobre 2020 et maintenant tenu par une équipe communication, le compte du mouvement des Alpes-Maritimes propose du contenu tout au long de la semaine : le lundi, une citation féministe, le mercredi un article sur un combat féministe ou visant à lutter contre une discrimination des minorités, le vendredi, une personnalité inspirante et le dimanche, une publication d’une œuvre (tout type d’art confondu) d’une artiste femme.

« Le compte est très riche et actif. Il n’est pas que relatif aux violences, indique Alexia. On communique sur nos formations, on relaie les comptes à suivre, les associations locales tout en partageant tout ce qui est lié à la cause. Le but est de faire découvrir et d’informer sur ce qu’est la lutte féminisme. On veut désinvisibiliser les minorités à travers des articles positifs tout en étant solidaires ».

Se faire plaisir avec de bons petits plats près de chez vous (et plus)

Le compte @goodfoodaddress_nice répertorie « les noms d’endroits sympas où petit-déjeuner, bruncher, mais aussi des adresses de fast-food atypiques et des restaurants, toutes catégories de prix confondues », indique Victoria, l’étudiante en management et communication à l’origine de la création en juillet 2019. Passionnée de gastronomie, elle veut « faire découvrir [aux touristes et aux habitants] les meilleurs restaurants de la métropole en donnant [son] avis sur les plats, les prix, l’ambiance ».

Elle ajoute : « Sur la Côte, il y a beaucoup d’endroits touristiques chers et pourtant, bas de gamme. Alors, pour éviter d’être déçus, on se rend toujours aux mêmes adresses. » Victoria a également créé des stories permanentes avec des idées cadeaux locales ou, pratique en ce moment, les restaurants qui livrent dans ces conditions sanitaires particulières !

Pour profiter de votre repas, vous aurez peut-être envie d’une petite bouteille. Mais avec un couvre-feu à 18 heures, il n’y a plus la possibilité de faire les choses au dernier moment. Heureusement, @fanfanetloulou sont là. Avec une communication exclusivement sur les réseaux sociaux, le couple de Parisiens a débarqué sur la Côte juste après le premier confinement pour proposer aux Niçois un service de livraison de vins naturels tous les jours, de 17 h à 2 h du matin.

Instagram est un outil primordial pour leur activité. « Nous n’avons ni de local ni de bar ou de vitrine. C’est difficile de donner envie sans pouvoir faire goûter le produit. Alors, on mise beaucoup sur notre image digitale pour nous donner de la visibilité ». Pour ce faire, Fanfan et Loulou jouent sur leur univers et leur direction artistique. « On met en avant notre amour pour le vin nature à travers des memes humoristiques, des contenus en lien avec notre conscience écologique et des informations à ce sujet ».

Le petit plus : à chaque bouteille, son vinyle associé pour une dégustation optimale. « Histoire de transmettre un maximum d’humanité depuis les smartphones des Niçois et des Niçoises », concluent-ils. Serez-vous le 1.650e abonné séduit ?

Admirer Nice dans tous ses états

Derrière le compte @niceislove, une touriste russe tombée amoureuse de la ville lors de son premier voyage en 2008 (elle y est revenue 18 fois depuis). Son premier post date du 6 juillet 2014, elle avoue avoir créé ce compte, ouvert aux collaborations, pour « ne rien manquer de Nice » pendant qu’elle n’y était pas. Six ans et 9.436 publications plus tard, près de 65.000 personnes la suivent.

En plus d’admirer des moments de vie et des paysages, vous pouvez donc aussi y participer en envoyant vos photos. L’administratrice ne manquera pas non plus de reposter dans sa story toutes les images partagées qui mentionnent la ville !