Coronavirus : Non, Jacques Attali n’a pas prédit, en 1981, une « pandémie » destinée à « réduire la population »

FAKE OFF L'ancien conseiller de François Mitterrand dénonce le texte « totalement inventé » qui lui est attribué sur les réseaux sociaux

Khadija Toufik
— 
Jacques Attali dans ses bureaux en 2013.
Jacques Attali dans ses bureaux en 2013. — Vincent Wartner
  • Jacques Attali aurait-il souhaité une pandémie qui provoquerait la mort des seniors ?
  • Un texte attribué à l’ancien conseiller de François Mitterrand est devenue viral sur les réseaux sociaux.
  • Ces propos ne figurent pas dans l’ouvrage cité comme en étant la source.

« A l’avenir, il s’agira de trouver un moyen de réduire la population. Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. » Et si la pandémie de coronavirus avait été planifiée depuis plusieurs décennies ? C’est en tout cas ce que suggère une citation attribuée à Jacques Attali, ancien conseiller de François Mitterrand à l’Elysée, et très virale sur Facebook depuis plusieurs jours.

Car le texte, prétendument issu d’un entretien de Jacques Attali avec le journaliste et médecin Michel Salomon publié dans son ouvrage L’Avenir de la vie, paru en 1981, poursuit ainsi : « Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont. » Et de conclure par une allusion à la vaccination : « Nous aurons pris soin d’avoir prévu […] un traitement qui sera la solution. La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir. »

En commentaire des nombreuses publications reprenant – en intégralité ou partiellement – les propos de l’ancien conseiller du président de la République, certains internautes dénoncent un « nouvel ordre mondial » mis en place au travers de l’épidémie de Covid-19, visant à se débarrasser d’une partie de la population.

Sauf que cette longue citation de Jacques Attali est introuvable dans les pages du livre de Michel Salomon.

FAKE OFF

Contacté par nos confères de l’AFP Factuel, l’ancien conseiller dénonce un texte « totalement inventé ». Si Jacques Attali s’est bien exprimé dans l’ouvrage L’Avenir de la vie, ses propos ont été totalement inventés dans les publications virales depuis quelques jours. Le texte reproduit sur Facebook n’est « en rien proche du texte initial. C’est comme dire que j’aurai écrit Mein Kampf », dénonce-t-il auprès de l’AFP, qui confirme n’avoir pas retrouvé l’extrait reproduit sur Facebook dans l’ouvrage signé par Michel Salomon. En particulier, Jacques Attali n’a jamais évoqué de « virus » ciblant les personnes les plus fragiles.

Ce n’est pas la première fois que cet entretien publié dans l’ouvrage L’Avenir de la vie fait l’objet de désinformation. Les propos de Jacques Attali avaient déjà été sortis de leur contexte à partir de 2009, relevait la rubrique « CheckNews » de Libération bien avant l’épidémie de Covid-19. Le responsable s’était vu reprocher, sur la base de phrases tronquées, de prôner l’euthanasie pour les personnes de plus de 60 ou 65 ans.

La nouvelle version publiée ces derniers jours « est juste une extension délirante de la fausse citation que j’avais fait condamner en diffamation en 1983 », ajoute même Jacques Attali dans sa réponse à l’AFP.