Nord : Les gendarmes alertent sur le « silhouette challenge » qui cartonne sur TikTok

APPLICATION La gendarmerie prévient que des personnes mal intentionnées peuvent détourner les vidéos de ce challenge publiées sur le réseau social

Mikaël Libert

— 

Illustration du «silhouette challenge» qui circule sur Tiktok.
Illustration du «silhouette challenge» qui circule sur Tiktok. — M.Libert / 20 Minutes
  • Le « silhouette challenge », un défi un peu chaud devenu viral sur TikTok.
  • Selon les gendarmes du Nord, le filtre rouge peut facilement être atténué pour dévoiler la nudité de la personne filmée.
  • Il existe d’ailleurs de nombreux tutoriels plus ou moins efficaces sur Internet.

Alerte rouge. Chaque réseau social a son lot de challenges. L’un des derniers, très en vogue sur TikTok, c’est le « silhouette challenge ». Un défi qui n’est certes pas dangereux physiquement, mais qui peut tout de même avoir de fâcheuses conséquences. La gendarmerie du Nord a d’ailleurs alerté sur les détournements potentiels des vidéos de ce challenge devenu viral.

En tapant différents hashtags pour « silhouette challenge » sur TikTok, on constate rapidement que ce défi est très très très populaire. A eux seuls, #silhouettechallenge et #silhouette cumulent près d’un milliard de vues. Le défi consiste à se filmer dans un encadrement de porte en petite tenue, voire nu, avec un filtre rouge sur le son « Put your head on my shoulder » remixé. Si c’est bien fait, la vidéo reste suggestive et ne dévoile que les formes de la personne.

On passe de tout rouge à tout nu en quelques clics

« Sauf que cet effet peut facilement être enlevé par un tiers, révélant la nudité de celle ou de celui qui a publié une vidéo de ce genre sur TikTok », assurent les gendarmes du Nord. Ils assurent avoir fait le test avec succès à l’aide de « différentes applications ou logiciels ». Sur Internet, on trouve d’ailleurs de nombreux tutoriels pour, sinon retirer, du moins atténuer l’effet du filtre rouge. Le résultat est parfois impressionnant et permet effectivement de dévoiler le corps d’une personne qui aurait sans doute préféré rester dans l’ombre.

Ce qui est rassurant, c’est que de nombreuses vidéos circulent aussi sur Internet pour alerter à propos du détournement des vidéos de « silhouette challenge ». Pour les gendarmes, le mieux reste néanmoins de réfléchir avant de publier sur les réseaux sociaux : « Votre nudité vous appartient, ne la partagez pas », insistent-ils.