Balance connectée: Laquelle choisir pour contrôler son poids en confinement?

SANTE Lutter contre les kilos pris pendant les fêtes, préparer l’arrivée des beaux jours… et se prémunir des effets d’un éventuel reconfinement, les balances connectées sont nos alliées

Christophe Séfrin

— 

Cinq balances connectées pour garder la ligne — 20 Minutes
  • Confinements, couvre-feux, moindre activité physique… il est temps de penser aux kilos superflus pris depuis le début de la crise sanitaire.
  • Idéales pour suivre sa courbe de poids avec une application et se fixer des objectifs, les balances connectées peuvent être de sérieuses alliées pour reconquérir son corps de rêve.
  • Vendues à partir de 29 euros, mais souvent bien au-delà, elles proposent toutes de nombreuses mesures pour rester attentif à sa santé.

Aux kilos occasionnés par les fêtes de fin d’année s’ajoutent les effets des différents confinements : fermeture des salles de sport, télétravail, proximité du réfrigérateur et du citron vert pour les mojitos à l’apéro. Plus que jamais, il apparaît nécessaire de surveiller son poids et se préoccuper de sa santé. D’autant qu’une étude du fabricant Withings montre qu’en France, 32 % des hommes et 29 % des femmes utilisant les balances connectées ont grossi à Noël : de respectivement 2,24 kg et 2,34 kg…

Alors pour se préparer aux beaux jours, à défaut des jours meilleurs, « 20 Minutes » a testé cinq appareils, parmi les plus populaires sur le marché. Voici notre verdict.

La moins chère : Xiaomi Mi Body Composition Scale (29,90 euros)

Le tout petit prix de cette balance ne dissimule aucun vice caché. De couleur blanche (donc moins salissante que les balances noires) et connectée en Bluetooth (ce qui, à l’usage est moins pratique qu’en Wifi), la Mi Body Composition Scale propose des pesées de 100 grammes à 150 kilos et peut détecter des variations de poids jusqu’à 50 grammes. Cela peut être intéressant pour peser bébé, par exemple !

La Mi Composition Scale de Xiaomi vendue 29 euros seulement.
La Mi Composition Scale de Xiaomi vendue 29 euros seulement. - XIAOMI

Outre la mesure du poids de son utilisateur, la balance évalue l’IMC (Indice de masse corporelle). C’est cette mesure qui permet de déterminer si l’on est ou non en surpoids. S’ajoutent le pourcentage de graisse corporelle, la masse musculaire, le taux d’humidité, le taux de protéines, le taux de graisse viscérale, le métabolisme basal, la masse osseuse et l’âge physique. Cette surenchère de mesures flattera l’acheteur qui s’imaginera faire une bonne affaire, mais ne lui sera pas forcément utile !

Prenant en charge jusqu’à 16 utilisateurs, la Mi Body Composition Scale reste néanmoins d’un rapport qualité prix assez désarmant et justifie largement par ses performances l’investissement réclamé.

La mieux connectée : Withings Body (49 euros)

Le constructeur français fut LE pionnier des balances connectées en 2009. Avec sa Body, Withings signe un pèse-personne Wifi qui ne s’encombre pas de fioritures.

La balance Body est Wifi et d'un usage extrêmement pratique.
La balance Body est Wifi et d'un usage extrêmement pratique. - WITHINGS

L’appareil qui fonctionne sur piles (autonomie : 18 mois) mesure le poids, la courbe de progression de poids sur les huit dernières pesées et l’indice de masse corporelle (IMC). Cela suffit pour la plupart des utilisateurs. Cerise sur la techno : à la fin de la pesée, la balance affiche sur son écran LCD (6,6 x 4,3 cm) la tendance météo du jour. Un petit gadget qui n’est pas si anodin à l’usage…

Pouvant prendre en charge jusqu’à huit utilisateurs, la balance Body adresse directement en Wifi le fruit de ses mesures dans le cloud, alimentant ainsi l’application Health Mate de Withings où elles pourront être consultées à tout moment. Cette application est clairement la meilleure dans la place. De par son design d’une part, mais aussi parce qu’elle agrège les autres produits du constructeur (montre santé, tensiomètre, capteur de sommeil) et permet, selon son équipement, d’avoir un point de vue transversal sur sa santé.

La plus discrète : Noerden Minimi (59 euros)

Avec sa Minimi, la start-up française Noerden s’essaie sur le terrain des petites balances. L’appareil qui ne mesure que 26 x 26 cm (contre 33 x 33 cm en général) est significativement moins encombrant que ses pairs. Pratique dans une mini salle de bains.

La Minimi: petite par la taille, mais grande par le nombre de ses mesures.
La Minimi: petite par la taille, mais grande par le nombre de ses mesures. - NOERDEN

Ce qui l’est moins, c’est qu’elle communique en Bluetooth et non en Wifi. Cela suppose d’ouvrir son application à chaque pesée pour que les données soient transmises à l’application Noerden. Si seul le poids de l’utilisateur est affiché sur l’écran de la Minimi, d’autres données sont emmagasinées dont la masse graisseuse, la masse musculaire, la masse hydrique…

L'application Noerden offre accès à tout instant à l'ensemble des données mesurées.
L'application Noerden offre accès à tout instant à l'ensemble des données mesurées. - NOERDEN

C’est beaucoup. Trop, peut-être car si les résultats de ces mesures sont accessibles dans l’application, celle-ci manque encore de conseils personnalisés pour les analyser et les comprendre correctement.

La plus résistante : Terraillon Master Coach (79 euros)

Avec Master Coach, Terraillon propose une balance Wifi qui se distingue notamment par son design : une forme ovale, entourée d’une bande protectrice en plastique qui absorbe les chocs. Mine de rien, cela peut s’avérer pratique pour protéger son plateau de verre des agressions d’un aspirateur…

La balance Master Coach de Terraillon peut effectuer des pesées jusqu'à 180 kg pour huit personnes.
La balance Master Coach de Terraillon peut effectuer des pesées jusqu'à 180 kg pour huit personnes. - TERRAILLON

Poids de l’utilisateur, écart de poids avec la précédente pesée, indice de masse corporelle (IMC), masse graisseuse, musculaire, hydrique, et masse osseuse sont tour à tour mesurés. Fonctionnant sur piles, la Master Coach agrège ces mesures au sein de l’application Wellness Coach du constructeur. Celle-ci dispose d’une interface colorée, limite joyeuse, qui permet en un clin d’œil d’appréhender ces données et de suivre les objectifs de perte de poids que l’on s’est éventuellement fixés.

La plus précise et la plus complète : Tanita RD-953 (199 euros)

Quatre fois plus onéreuse qu’une classique balance connectée, la RD-953 de la firme japonaise Tanita s’avance avec un look qui détonne dans l’univers des pèse-personnes. Ses flans évidés, son écran central (5 x 6,8 cm) et ses bordures chromées lui confèrent un petit côté ovniesque qui interpelle.

La balance Tanita RD-953 est l'une des plus complètes sur la marché.
La balance Tanita RD-953 est l'une des plus complètes sur la marché. - TANITA

Reste que la RD-953, est taillée pour les utilisateurs exigeants. Connecté en Bluetooth, l’appareil mesure le poids, l’IMC, le taux de graisse corporelle, la masse musculaire, le score de qualité musculaire, l’évaluation de la constitution physique, la masse minérale osseuse, le niveau de graisse viscérale (celle qui va nécessiter du sport pour être évacuée !), le taux métabolique de base, l’âge métabolique, ainsi que le pourcentage d’eau corporelle. Typiquement la machine qui saura vous dire si pendant le confinement vous aurez fait du gras, perdu du muscle… et si vos apéros virtuels sont à proscrire définitivement !

Néanmoins, son degré de précision risque de désarçonner l’utilisateur lamba. On la réservera dont prioritairement aux sportifs et aux personnes souffrant de pathologies nécessitant un suivi très attentif. Quant à son prix, il peut clairement sembler excessif.