Intelligence artificielle : OpenAI parvient à créer des images à partir de simples phrases

ROBOT ARTISTE Nourri par des centaines de millions d'images glanées sur le web, le réseau neuronal Dall.E se montre très créatif

20 Minutes avec agence

— 

OpenAI impressionne une fois de plus les spécialistes de l'intelligence artificielle. (Illustration)
OpenAI impressionne une fois de plus les spécialistes de l'intelligence artificielle. (Illustration) — Pixabay / geralt

La société OpenAI, spécialisée dans l’intelligence artificielle, a présenté mardi 5 janvier un outil permettant de générer des images à partir d’un simple texte, rapporte 01Net. Baptisé Dall.E, il s’agit d’un réseau neuronal qui s’appuie sur GPT-3, le modèle de langage développé par l’entreprise fondée en 2015 par Elon Musk.

Le nom Dall.E est la contraction de « Dali », le célèbre peintre surréaliste espagnol et de « Wall-E », le mignon robot des studios Pixar. Un nom particulièrement adéquat, compte tenu des facultés créatives du système. Les chercheurs d’OpenAI ont par exemple fourni à Dall.E les mots « fauteuil » et « avocat ». L’IA a alors associé les deux concepts pour fournir différentes propositions de fauteuils avocat convaincants.

Des milliards d’images

OpenAI est allé un peu plus loin en fournissant à l’IA les étiquettes « un bébé radis en tutu » et « faire promener un chien ». Dall.E a fait de nombreuses propositions d’images, se montrant très original. Pour obtenir ce type de résultats, le logiciel a été entraîné avec douze milliards d’images légendées trouvées sur le Web.

L’entreprise a également présenté Clip (Contrastive Language-Image Pre-training), un autre réseau neuronal qui parvient, lui, à faire l’inverse de Dall.E : reconnaître des catégories d’objets lorsqu’on lui soumet des images.