Italie : Un livre de « pages blanches » sur Salvini caracole en tête des ventes sur Amazon

BEST SELLER « Pourquoi Salvini mérite confiance, respect et admiration », tel est le titre de l'ouvrage... composé uniquement de pages blanches. « En dépit d’années de recherche, nous n’avons rien trouvé à dire sur ce sujet», explique l’auteur

H. B. avec AFP

— 

Le chef de la Ligue, parti d’extrême droite italien, Matteo Salvini.
Le chef de la Ligue, parti d’extrême droite italien, Matteo Salvini. — Alessandro Serrano'/AGF/SIPA

Pourquoi Salvini mérite confiance, respect et admiration. Ce livre, sorti en février 2019 et vendu 6,99 euros, est actuellement en tête des ventes en Italie. Une position qui serait flatteuse pour le leader d’extrême droite et ex-ministre du gouvernement italien, si ce best-seller n’était pas composé uniquement de pages blanches.

D’apparence fort sérieuse avec sa couverture noire, ce petit ouvrage de 110 pages signé par un certain « Alex Green, analyste politique », caracolait encore vendredi en tête des ventes sur le site italien du géant Amazon. Entre le titre et le nom de l’auteur, qui ressortent en lettres blanches et rouges sur le fond noir, est inscrit ce commentaire entre guillemets surmonté de 5 étoiles : « Plaisamment honnête. »

« En dépit d’années de recherche, nous n’avons rien trouvé à dire sur ce sujet »

La surprise arrive quand on ouvre le livre, qui se résume à une succession de pages blanches, un message on ne peut plus éloquent qui répond avec humour au titre grandiloquent affiché en couverture. La description du livre par son auteur sur Amazon est de la même veine : « Ce livre est rempli de pages blanches. En dépit d’années de recherche, nous n’avons rien trouvé à dire sur ce sujet, aussi nous vous prions de vous sentir libres d’utiliser ce livre pour prendre des notes ».

Amazon précise qu'« Alex Green est le pseudonyme d’un auteur qui cherche à mettre un peu d’humour dans la vie, particulièrement durant cette période difficile ».

Matteo Salvini, 47 ans, est le leader incontesté de la Ligue, premier parti du pays. Connu pour ses déclarations controversées, notamment sur l’immigration, et son soutien affiché du président américain Donald Trump, cet europhobe a été vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur dans le premier gouvernement de Giuseppe Conte, de juin 2018 à septembre 2019.