« AirPods like »: Existe-t-il de bons écouteurs sans fils à moins de 120 euros?

BANC D'ESSAI Pour vous guider dans vos achats malins, « 20 Minutes » a testé cinq paires d’écouteurs 100 % sans fil vendus moins de 120 euros

Christophe Séfrin

— 

5 paires d'écouteurs 100% sans film à moins de 120 euros testés — 20 Minutes
  • Depuis l’arrivée des AirPods d’Apple, les écouteurs 100% sans fil, également appelés True Wireless sont devenus des objets de convoitise pour le public.
  • Se rechargeant dans leur boîtier de rangement, ils permettent d’écouter de la musique en Bluetooth depuis un smartphone et en toute liberté.
  • Les fabricants s’activent et proposent des produits à prix réduit, mais leur qualité s’avère très inégale.

Testés, mais pas tous approuvés. Les écouteurs 100 % sans fil dits True Wireless resteront sans aucun doute parmi les produits high-tech les plus désirables de l’année 2020. Le triomphe commercial des AirPods*, puis des AirPods Pro d’Apple incite les marques audio à entrer dans la danse. Les marques de distributeurs, comme Silvercrest (Lidl) ses écouteurs 100 % sans fil à 25 euros, ou encore Essentiel b (Boulanger), leur embrayent le pas.


 

Alors, que valent ces « AirPods like » comme on les appelle ? Peuvent-il prétendre rivaliser, sinon par leur design, avec les ténors de la marque à la pomme ? Et est-il possible de trouver sur le marché des alternatives crédibles vendues à prix serré ? De 39 euros à 119 euros, « 20 Minutes » a testé 5 paires de ces écouteurs. Et premier constat : les moins chers ne sont pas forcément les moins bons.

«20 Minutes» a testé cinq paires d'écouteurs 100% sans fil vendues de 39 à 149 euros.
«20 Minutes» a testé cinq paires d'écouteurs 100% sans fil vendues de 39 à 149 euros. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

A 39 euros : un son clair et aéré pour les EBTWS00 d’Essentiel b

Après Lidl et ses Silvercrest à moins de 25 euros testés ici récemment, la marque de produits « maison » de la chaîne Boulanger lance elle aussi ses écouteurs True Wireless. Il s’agit ici d’écouteurs « semi-intras » : les deux petits appendices se posent à l’entrée des oreilles, mais ne s’y enfoncent pas.

Les écouteurs EBTWS00 d'Essentiel b, vendu 39 euros.
Les écouteurs EBTWS00 d'Essentiel b, vendu 39 euros. - ESSENTEIL B

L’ensemble, en plastique blanc, n’inspire a priori pas un sentiment de très grande qualité. Le boîtier de rangement est extrêmement léger et l’on a du mal à croire qu’il intègre une batterie pour recharger jusqu’à 3 fois et pour 7 heures par charge les écouteurs (soit 21 heures d’autonomie. Mais cela fonctionne. Et bien.

Les écouteurs Essentiel b EBTWS00 vendus à 39 euros.
Les écouteurs Essentiel b EBTWS00 vendus à 39 euros. - CHRISTOPHE SÉFRIN/20 MINUTES

En Bluetooth 5.0, les EBTWS00 s’appairent immédiatement. Les tests que nous avons effectués, en découvrant par exemple l’album On/Off du chanteur franco libanais Bachar Mar-Khalifé, révèlent un son très aigu où les basses sont clairement en retrait. Pour autant, l’oreille se façonne progressivement à cette écoute. A défaut de chaleur et de rondeur, on se satisfait néanmoins d’un son clair et aéré. Les commandes tactiles sont ici réduites au minimum : Play/Pause et Décrocher/Raccrocher.

A 49 euros, les très honnêtes et corrects HA-A7T de JVC

Le constructeur japonais tente de se distinguer avec ces écouteurs True Wireless à prix réduit. Et c’est plutôt réussi. Privilégiant une matière plastique blanche légèrement texturée à celle vernissée de bien des concurrents, les HA-A7T optent également pour des commandes avec bouton physique. On ne s’en plaindra pas tant le fonctionnement de celles, tactiles, de bien des concurrents, reste parfois hasardeux.

Les écouteurs JVC HA-A7T vendus 49 euros.
Les écouteurs JVC HA-A7T vendus 49 euros. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Ben Harper, Fleetwood Mac, Alicia Keys et Clint Eastwood ont répondu présents pour nos essais. Et nous avons été agréablement surpris par cette petite paire d’intras au rapport qualité/prix très correct. Sans crier « au génie », nous voici face à un produit qui ne ment pas sur ses capacités, mais qui restitue un son globalement bon. Assez mat dans sa texture (les basses pourront manquer d’un peu de punch), l’écoute demeure agréable, même à volume assez élevé.

A 69 euros, le son bien trop aigu des Alby d’Urban Ears

Pas de surprise sur le design : un goût de déjà-vu. Disponibles en cinq coloris, ces écouteurs intra-auriculaires sont fournis avec trois paires d’embouts de différentes tailles. A la norme IPX4, ils sont protégés contre la pluie et la sueur et disposent de commandes tactiles. Attention : si leur boîtier (qui supporte la recherche par induction) peut les recharger jusqu’à 4 fois de suite, leur autonomie n’est que de 3 heures par charge, ce qui est peu.

Pour nos essais, Kungs, les Beatles, Eskobar, Balthazar et Jamie Cullum nous ont servis de cobayes. Attention, le son produit par les écouteurs Alby est excessivement aigu. Sympa pour écouter l’intro à la guitare de Skyscraper d’Eskobar à volume modéré, mais This Girl de Kungs que l’on a forcément envie d’écouter en balançant des décibels pour se déhancher et dérouiller nos hanches confinées écorche carrément les tympans.

Les écouteurs Alby d'Urban Ears à 69 euros: un son trop aigu.
Les écouteurs Alby d'Urban Ears à 69 euros: un son trop aigu. - URBAN EARS

Et l’absence d’application dédiée ne permet pas de réduire ces aigus dominants (ou d’ajouter des graves).

A 99 euros, les bons voire très bons Enco W51 d’Oppo

Calque physique presque exact des premiers AirPods d’Apple, les écouteurs Bluetooth 5.0 Eco W51 se distinguent néanmoins par un parti pris technique : ce sont des intras (les AirPods étant des semi intras). Ils se rapprochent ainsi plutôt des AirPods Pro et proposent eux aussi – oh, surprise !- un système de réduction de bruit. Stables dans l’oreille, certifiés IP54 (contre l’eau et la poussière), ils sont agréables à porter.

Les écouteurs Oppo Enco W51 vendus 99 euros.
Les écouteurs Oppo Enco W51 vendus 99 euros. - OPPO

Après avoir écouté quelques morceaux avec (du rock avec Bruce Springsteen, du rap avec Nekfeu – oui, aussi —, mais aussi de la pop avec Colplay), le constat est sans appel : le rapport performances/prix des écouteurs Enco W51 est bon, voire très bon. Le son fourni est bien équilibré, ne charge pas les oreilles en basses fréquences, mais parvient, au contraire, à maintenir une bonne dynamique globale avec une certaine brillance pour l’ensemble des registres musicaux.

Les écouteur Oppo Enco W51 offrent un excellent rapport performances/prix.
Les écouteur Oppo Enco W51 offrent un excellent rapport performances/prix. - OPPO

A moins de 100 euros, on leur pardonnera ne pas avoir un système de réduction de bruit aussi performant que celui des AirPods Pro. Sur ce terrain, ils peuvent mieux faire. Leur autonomie : jusqu’à 24 heures à raison de 4 heures par charge (3,5 heures avec réduction de bruit)

A 119 euros, l’ambiance vinyle des AntiPods 2 de Divacore

Sertis dans leur gros boîtier de recharge, les bien nommés AntiPods 2 de la marque française Divacore prennent la forme d’une paire d’écouteurs intra-auriculaires (il faut les enfoncer dans les oreilles). Les embouts fournis (3 paires) sont à mémoire de forme et s’encrassent assez vite avec des petits résidus de peau. A terme, il faudra sans doute les remplacer. Des stabilisateurs sont également proposés pour un meilleur maintien.

Les AntiPods2 de Divacore vendus 149 euros.
Les AntiPods2 de Divacore vendus 149 euros. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Assez épais et volumineux, ces écouteurs avec haut-parleurs intégrés de 6 mm diffusent un son bien charpenté aux voix texturées à souhait. Celles, sensuelles, des jazzeux du groupe Take 6 ont profité durant nos essais d’une très belle restitution. Assez à l’aise dans le registre des graves et des médiums, les AntiPods 2 sont calibrés « son vinyle », mais peinent davantage à se distinguer dans les hautes fréquences et à trouver un équilibre global parfait. Mais la qualité est tout de même au rendez-vous.

Les AntiPods 2 de Divacore diffusent un son de qualité mais restent volumineux.
Les AntiPods 2 de Divacore diffusent un son de qualité mais restent volumineux. - DIVACORE

Originalité : il est possible de convoquer son assistant personnel juste par la parole, sans interaction physique avec l’une des commandes tactiles des écouteurs, par ailleurs complètes. En précommande à 119 euros jusqu’au 16 novembre inclus, les AntiPods2 seront ensuite vendus 149 euros.

* Les AirPods sont vendus 179 euros avec boîtier de charge, 229 euros avec boîtier de charge à induction. * Les AirPods Pro (avec réduction de bruit) sont vendus 279 euros.