Starlink : L’Internet par satellite n'est pas encore à la hauteur de ses ambitions

HAUT DEBIT La bêta du réseau satellitaire de Starlink sera lancée prochainement, mais coûte encore très cher pour ce qu’elle est

Jennifer Mertens pour 20 Minutes
— 
Internet satellitaire : Elon Musk lancera son réseau en 2020
Internet satellitaire : Elon Musk lancera son réseau en 2020 — Geeko

Depuis de nombreux mois, la société spatiale américaine privée SpaceX envoie des satellites tout autour de la terre, afin de connecter la Terre entière à Internet. Un projet particulièrement ambitieux qui semble être sur la bonne puisque la bêta payante est prête à être proposée à des utilisateurs lambda américains.

Les personnes qui se sont pré-inscrites pour participer à la phase bêta ont ainsi été contactées par mail afin d'obtenir un accès à la « Better than nothing Beta ». Si le réseau Starlink proposé est encore en phase de test, SpaceX leur facturera leur connexion au prix fort puisqu’ils devront débourser 99 dollars par mois pour profiter de l’Internet satellitaire.

Des performances encore décevantes

Un montant plutôt conséquent qui donnera accès à une vitesse de téléchargement située entre 50 et 150 Mbps avec une latence de 20 à 40 ms, en fonction des horaires et de la qualité du signal. En l’état, le réseau satellitaire de SpaceX est loin d’être à la hauteur des promesses faites lors de l’annonce du projet. La vitesse de téléchargement et le montant facturé pour en « profiter » devraient en refroidir plus d’un.

À ces 99 dollars par mois, il faudra également ajouter 499 dollars pour un kit de connexion et pour faire installer une antenne. Des montants particulièrement élevés vu les performances du réseau. À l’heure actuelle, le projet ne compte que 800 satellites sur les milliers prévus. SpaceX espère pourtant déployer son offre à l’ensemble des États-Unis et au Canada d’ici la fin de l’année.