« Fortnite » a perdu 60 % de ses joueurs sur iOS depuis sa disparition de l’App Store

JEUX VIDÉO La décision d’Apple de retirer « Fortnite » de l’App Store a déjà de lourdes conséquences sur l’éditeur du jeu

20 Minutes avec agence

— 

Fortnite: la carte du jeu a été inondée pour le début de la saison 3
Fortnite: la carte du jeu a été inondée pour le début de la saison 3 — Geeko

Les conséquences de la guerre ouverte entre Apple et Epic Games, éditeur de l’incontournable « Fortnite », se multiplient. Depuis que le géant américain a banni le jeu vidéo de son App Store, le nombre de joueurs sur iOS a baissé de 60 %, rapporte Reuters relayé par Presse-Citron.

Le système d’exploitation d’Apple représentait en effet un énorme marché pour Fortnite. « Plus de 116 millions d’utilisateurs enregistrés ont accédé à Fortnite via iOS », indique Epic Games. « Ils ont passé plus de 2,86 milliards d’heures dans l’application. En éliminant beaucoup de ces joueurs de Fortnite et en bloquant la capacité de Fortnite à accéder à plus d’un milliard d’utilisateurs iOS, Apple nuit irréparablement aux chances d’Epic. »

Une bataille judiciaire

L’éditeur a donc porté plainte contre Apple mais aussi Google, qui a aussi banni le jeu vidéo de son magasin d’applications. Dans ses premières décisions, la justice américaine a penché en faveur de Fortnite sans pour autant obliger Apple à réintroduire le jeu sur sa plateforme. Ce samedi, Epic Games a déposé une injonction préliminaire visant à remettre son jeu sur l’App Store. La justice rendra sa décision prochainement.

En août, Epic Games avait mis en place une fonctionnalité permettant aux joueurs d’effectuer des achats sur Fortnite en contournant la taxe de 30 % instaurée par Apple sur tous les achats faits sur l’App Store. En réaction, la marque à la pomme avait tout simplement banni le jeu vidéo de son magasin d’application, rapidement suivie par Google, qui prélève aussi un pourcentage des ventes réalisées sur son Google Play Store.