Piratage : Des hackers affirment avoir vendu plus de 73 millions de données personnelles sur le dark Web

CYBERCRIMINALITÉ Les pirates affirment avoir forcé les bases de données de dix sites Internet ou applications du monde entier

20 Minutes avec Agence

— 

Un ordinateur victime d'un piratage informatique (illustration).
Un ordinateur victime d'un piratage informatique (illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Un groupe de cybercriminels appelé ShinyHunters dit avoir piraté les données personnelles des utilisateurs de dix sites Internet ou applications et les avoir mises en vente sur le dark Web. En tout, les hackers affirment avoir commercialisé des informations concernant pas moins de 73,2 millions de personnes, rapporte ZD Net samedi 9 mai. Ils ont rendu publique une partie des données concernées afin d’en prouver l’authenticité.

Ces échantillons montrent que les pirates sont bel et bien en possession d’informations privées. Même s’ils ne permettent pas à ce jour de prouver l’ampleur du vol de données indiquée par les cybercriminels. Ces derniers proposent illégalement les contenus de chacune des dix bases de données qu’ils ont piratées au tarif d’environ 18.000 dollars, soit environ 16.500 euros.

Des applis de rencontres ou des sites de livraison

Parmi les plateformes piratées, on retrouve l’appli de rencontres Zoosk et le service d’impression Chatbooks. Les hackers assurent détenir les informations personnelles de respectivement 30 et 15 millions d’utilisateurs de ces deux sites. L’entreprise de livraison de repas Home Chef (8 millions de clients concernés par le vol), le géant sud-coréen de la mode SocialShare (6 millions) et le site de vente entre particuliers Minted (5 millions) comptent parmi les autres principales victimes.

Les autres plateformes piratées avec succès par ShinyHunters sont le spécialiste indonésien de l’e-commerce Bhinneka et les médias en ligne Chronicle of Higher Education, StarTribune, Mindful et GGuMim. Le groupe de cybercriminels s’était déjà illustré en réussissant à accéder à l’ensemble des bases de données de Tokopedia, le numéro un de la vente sur Internet en Indonésie.