Confinement : « Ça m’a aidé à me sentir mieux »… Une appli en ligne permet de dévisager un inconnu pendant une minute

RESEAUX SOCIAUX « Human Online » permet aux internautes de « communiquer » simplement avec le regard, afin de permettre « une connexion authentique »

H. B.

— 

Avec Human Online, tout passe par le regard
Avec Human Online, tout passe par le regard — pixabay

Que ressentiriez-vous si vous deviez faire connaissance avec quelqu’un… en silence, seulement par le regard ? C’est le pari lancé par la plateforme en ligne « Human Online », créée en octobre dernier par un ancien joueur de poker en ligne, et qui en ces temps de confinement, semble faire de nombreux adeptes.

Cette application propose de « réellement se connecter à l’autre et d’apprécier ses différences », en partageant depuis son ordinateur, une minute de silence avec une personne que l’on ne connaît pas. Le but de cette plateforme de chat vidéo étant de « communiquer » simplement avec le regard, afin de permettre « une connexion authentique ».

« C’est une expérience déroutante mais plaisante »

« Human Minute est une plateforme sociale qui permet de relier de manière aléatoire deux personnes n’importe où dans le monde dans un univers qui n’est pas axé sur les mots », détaille Nicolas Amaya, le créateur du concept​, et ancien joueur de poker en ligne. « Personne ne se préoccupe de ce que l’on peut penser de soi, ou de ce que l’autre peut penser de vous, l’important est d’être l’un avec l’autre, et de se découvrir sans geste et sans aucun mot ».

En ces temps de confinement où les liens avec le monde extérieur se font rares, plusieurs internautes ont expérimenté cette application dont le procédé s’apparente au site de messagerie instantanée Chatroulette. « Regarder un étranger pendant 60 secondes m’a aidé à me sentir mieux durant cette période de quarantaine », raconte ainsi une internaute. « Je viens d’essayer, c’est une expérience déroutante mais plaisante je trouve. En attendant que les trolls viennent tout pourrir… », explique un autre utilisateur de l’application.

« Je viens d’expérimenter. Je n’ai pas dévisagé la dame en face de moi. Je ne me suis pas senti dévisagé. C’était deux regards souriants sur un autre être humain. D’où vient-elle ? Qui est-elle ? Qu’importe, il y a eu cette éphémère connexion. Inutile ou profondément humaine », a ajouté un autre internaute.

Les connexions se font en toute confidentialité (aucune information sur votre identité n’est dévoilée), et se terminent automatiquement après une minute. Si vous vous sentez un peu seul en ce moment, vous savez ce qu’il vous reste à faire…