Cyberharcèlement : Twitter va vous permettre de choisir qui a le droit de réagir à vos posts

RESEAUX SOCIAUX Les twittos auront bientôt le choix entre quatre configurations lorsqu’ils postent un message

20 Minutes avec agence

— 

Un utilisateur de Twitter (illustration).
Un utilisateur de Twitter (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Twitter va permettre à ses utilisateurs de choisir quels interlocuteurs sont autorisés à répondre à leurs messages. Pour chaque post, il sera possible de sélectionner l’un des quatre modes proposés, a annoncé ce mercredi Suzanne Xie, directrice des produits de l’entreprise.

Le mode « Global » laissera à tous les internautes le droit de réagir, comme c’est actuellement le cas, note The Verge. L’option « Group » n’ouvrira les réponses qu’aux utilisateurs suivis ou mentionnés par l’auteur du tweet initial. Avec la configuration « Panel », seules les personnes citées dans le message pourront participer à la conversation. Enfin, en optant pour « statement », personne ne pourra réagir, a expliqué la responsable dans une intervention au CES 2020 à Las Vegas.

Pour lutter contre le cyberharcèlement

Cette nouvelle fonctionnalité va faire l’objet de tests au cours du premier trimestre avant un lancement mondial plus tard dans l’année. Suzanne Xie a expliqué que les ingénieurs de twitter avaient mis au point cette option pour lutter contre le cyberharcèlement. Elle a ainsi dénoncé des attitudes « que nous observons et que nous ne trouvons pas saines ».

Elle a profité du salon de Las Vegas pour dévoiler d’autres nouveautés à venir sur le réseau social. La gestion et la présentation des listes seront améliorées. Il sera possible de visualiser « sur un écran unique » l’ensemble d’une conversation. Enfin, Twitter sera bientôt capable de suggérer à ses utilisateurs des sujets à suivre, sur le même principe que les comptes ou les hashtags.