Voiture électrique : Volkswagen prépare un robot autonome qui rechargera les véhicules tout seul

INNOVATION Le robot amènera des « wagons-batteries » au niveau des véhicules afin de les recharger sans que le conducteur ait quoi que ce soit à faire

20 Minutes avec agence

— 

Le robot de recharge de voiture électrique imaginé par Volkswagen.
Le robot de recharge de voiture électrique imaginé par Volkswagen. — Volkswagen

Les bornes de recharge pour véhicules électriques seraient-elles déjà d’un autre temps ? C’est ce qu’on pourrait penser en voyant le projet sur lequel travaille actuellement Volkswagen : un robot autonome capable de venir tout seul recharger une voiture électrique.

Placés dans des parkings, ces robots pourraient se déplacer tout seuls afin de recharger les voitures électriques qui en ont besoin. Cela éviterait notamment les embouteillages au niveau des bornes de recharge, encore trop rares par rapport au nombre de véhicules électriques en circulation (qui ne cesse d’augmenter).

Un « potentiel économique énorme »

« Le problème bien connu des stations de recharge bloquées par d’autres véhicules va disparaître avec notre concept », soutient Mark Möller, directeur du développement chez Volkswagen, dans un communiqué. « Vous n’avez qu’à choisir n’importe quelle place de parking comme d’habitude, et laisser le reste à notre assistant électronique. »

Entièrement autonomes, ces robots seraient dotés de caméras et de capteurs pour se déplacer en évitant les obstacles. En sortant de sa voiture, le conducteur pourrait réserver sa recharge sur son smartphone. Un robot se dirigerait alors vers le véhicule avec des « wagons-batteries » stockant chacun 15 kWh d’énergie, et doté d’une puissance de charge allant jusqu’à 50 kW.

Une fois la charge terminée, le robot ramènerait les wagons pour qu’ils soient eux-mêmes rechargés à la base. « Cette approche a un potentiel économique énorme », poursuit Mark Möller. « Le travail de construction tout comme les coûts d’assemblage des infrastructures de recharge peuvent être considérablement réduits à travers l’utilisation de ces robots. » Pour l’instant, aucune date de mise sur le marché n’a été communiquée.