Pourquoi la vidéo de Yannick Jadot demandant une minute de silence au Parlement fait polémique ?

VIDEO Mercredi matin, le député européen écologiste a prié l’hémicycle d’observer une minute de silence pour les militaires français morts au Mali, mais la vidéo complète de cette intervention suscite de nombreuses critiques.

M.F

— 

Yannick Jadot accusé de manipulation après la diffusion d'une vidéo au Parlement européen.
Yannick Jadot accusé de manipulation après la diffusion d'une vidéo au Parlement européen. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP
  • Yannick Jadot a diffusé une vidéo de lui demandant au Parlement de respecter une minute de silence pour les treize militaires morts au Mali.
  • Une version plus longue de la vidéo, montre le président du Parlement le reprendre et lui expliquer qu’un hommage a déjà été rendu la veille, mais qu’il était peut-être absent.
  • Les vidéos de la veille confirment qu’un hommage a bien été rendu la veille, mais pas de minute de silence, finalement observée le mercredi.

 

« Mets la version longue chacal ». Mercredi 27 novembre, le député écologiste Yannick Jadot publie sur son compte Twitter une vidéo de sa prise de parole le jour même à midi en début de séance plénière au parlement européen. Il demande à l’hémicycle d’honorer par une minute de silence, le sacrifice des treize militaires français morts au Mali dans une opération de lutte contre le terrorisme. Son intervention se conclut sur les débuts d’applaudissements de l’assemblée.

La requête n’a à première vue pas lieu de déboucher sur une polémique et pourtant, sous le tweet, les commentaires acerbes fusent. « La malhonnêteté intellectuelle dont vous faites preuve est impressionnante », tweete un internaute, alors qu’un second lance : « Mets la version longue chacal » et un autre : « Mec elle est où la suite où tu te fais humilier ? » En effet, la séquence ne s’est pas vraiment terminée sur un tonnerre d’applaudissements, suivi directement d’une minute de silence, mais avant ça, sur une intervention assez cinglante du président du Parlement.

« Peut-être étiez-vous absent »

« Monsieur Jadot, vous n’étiez peut-être pas là hier dans l’hémicycle. Nous avons salué la mémoire de ces militaires tombés au Mali. Peut-être étiez-vous distrait, peut-être étiez-vous absent, mais notre assemblée a déjà rendu hommage à ces militaires tombés au Mali », lui rétorque David Sassoli juste après. La vidéo complète avec cette deuxième partie tourne depuis sur Twitter où Yannick Jadot est accusé de récupération politique, manipulation et absentéisme.

Devant la vague de critiques, les eurodéputés Europe Écologie ont tenu à clarifier les choses. Dans une série de tweets, le groupe explique, photo du compte rendu de séance et vidéo à l’appui, qu’un hommage aux soldats a effectivement été rendu la veille par le président du Parlement. « C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de treize militaires français dans un accident d’hélicoptère au Mali. Ils étaient engagés dans la lutte contre le terrorisme, un défi qui nous unit. Nos pensées vont aux victimes, à leurs familles et amis, ainsi qu’à tout le peuple français », a bien déclaré ce dernier.

La minute finalement observée mercredi

Sauf que pour plusieurs députés français, l’hommage est insuffisant. « Les délégations françaises des différents groupes politiques ont été en contact pour essayer d’obtenir une véritable minute de silence », assure les eurodéputés Europe Écologie en précisant que David Sassoli est « resté sourd aux demandes ». « C’est la raison pour laquelle Yannick Jadot a interpellé directement le Président pour demander cette minute de silence qu’il refusait d’accorder lors des échanges formels qu’il a eus avec les délégations françaises des différents groupes ».

La minute de silence a finalement été accordée comme le montre une vidéo de l’assemblée datant bien du mercredi 27 novembre et non de la veille.