Cybersécurité : Google appelle des entreprises à l’aide pour sécuriser Android et le Play Store

MALWARES Le géant américain a noué une alliance avec des grands noms de la cybersécurité pour mieux sécuriser les 2,5 milliards de terminaux fonctionnant sous Android

avec agence

— 

Google Play Store (illustration).
Google Play Store (illustration). — NEWSCOM/SIPA

Google a annoncé ce mercredi sur son blog la création de l’App Defense Alliance, un partenariat avec les grands noms de la cybersécurité ESET, Lookout et Zimperium. Cette alliance a pour but de stopper les applis mal intentionnées afin qu’elles ne puissent pas contaminer les terminaux des usagers. Le géant admet ainsi son incapacité à sécuriser Google Play sans aide extérieure, rapporte Numerama.

Les attaques se multiplient en effet sur les appareils Android, soit 2,5 milliards de terminaux dans le monde. Le système de protection de Google reposait jusqu’ici sur l’outil Play Protect, qui passait en revue les applis à la recherche de malwares ou de menaces. Le dispositif effectuait ainsi 50 milliards de vérifications chaque jour.

Google avoue sa faiblesse

« Nous savons qu’il y en a d’autres qui font du bon travail pour protéger contre les attaques », explique Google. Dans le cadre de sa nouvelle alliance, l’entreprise indique que Play Protect sera intégré aux outils de surveillance de chacun des nouveaux partenaires de Google.

« Le partage du savoir et la collaboration au sein du secteur sont des éléments importants dans la sécurisation face aux attaques », conclut Google. « Nous pensons que travailler ensemble est le meilleur moyen de devancer les acteurs mal intentionnés. »